ESET découvre un logiciel espion dénommé de « Varenyky »

La firme de sécurité informatique dénommée ESET a alerté sur l’existence d’un programme malveillant du nom de « Varenyky ».

C’est un malware qui se propage à travers les messages électroniques et semble seulement être dirigé contre les utilisateurs Français.

Cet article va aussi vous intéresser : Les meilleurs logiciels antivirus en 2019

Aussi, il est demandé à tout un chacun de se méfier des pièces jointes qu’il verra apparaître dans ces mails. Car ce logiciel vous servira la total du piratage (vols de données personnelles, espionnage, envoi de spams, enregistrements des activités de l’écran de l’utilisateur, etc.).

Ce logiciel malveillant détecté par ESET, vise comme nous informe la société que les Français. Selon les informations développer par  le media le  Monde, ce programme a pour fonctionnalité principale d’enregistrer l’écran des usagers qui ont un penchant pour les plateformes de pornographie.

Le fonctionnement est assez simple le pirate envoie un message à sa victime lui faisant croire qu’une facture très onéreuse lui est dû, bien la victime surprise cliquera sur le lien pour essayer de comprendre ce qui se passe, c’est à ce moment que le programme Varenky s’installe sur son terminal.  Par ce moyen le virus aura la possibilité d’enregistrer toutes les activités qui s’afficheront sur son écran. On constate que seuls les utilisateurs qui entrent dans leur fenêtre de recherche les mots-clés liés à la pornographie sont les plus touchés. Le programme malveillant à son tour, va transmettre toutes les données qu’il aura subtilisées sur le téléphone ou l’ordinateur de sa victime. Les données subtilisées sur le mobile de la victime seront transféré sur un serveur extérieur.

À la question de savoir quelle était la raison de piratage, on peut répondre tout simplement que c’est le vol de données sensibles et financières. En passant par ce canal, les pirates ont eu la possibilité de subtiliser une fontaine d’identifiants bancaires et plusieurs données personnelles relatives aux identifiants de connexion.

La seule chose rassurant dans ce contexte est que ce piratage se limite aux internautes français. Cependant jusqu’où cela peut-il aller ?

Par ailleurs la société de sécurité informatique tient à informer l’ensemble des utilisateurs que ce programme malveillant n’est pas assez développé, qu’elle a découvert des failles permettant d’y mettre fin. Dans ce contexte, elle propose gratuitement aux utilisateurs un logiciel permettant de scanner les appareils pour détecter si possible ce programme malveillant. Toujours pour assurer, la société de sécurité informatique informe que aucune trace des données volées c’est-à-dire les enregistrements d’écran des utilisateurs piratés n’a été découverte en ligne ni même que ces données ai été utilisées. « On ignore si ces vidéos ont été enregistrées pour satisfaire la curiosité des auteurs ou si ces derniers avaient l’intention de les monétiser en pratiquant la « sextorsion » a notifié l’entreprise.

Cependant, la société de sécurité a souligné que les mails qui étaient généralement visés sont des adresses orange.fr ou wanadoo.fr.

Pour finir rappelons que ce même programme malveillant avait servi dans le mois de juillet et à servir à faire chanter plusieurs utilisateurs selon le journal Le Monde. Les mots clés qui ont attiré cette attaque sont « pornographie » « Bitcoin » et « Hitler».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage