La fragile sécurité des données financières

L’année 2019 a démontré à quel point les données personnelles étaient facilement exposées à la criminalité.

En effet, plusieurs événements durant l’année passée ont rappelé l’importance d’avoir une politique fiable et efficace quant à la gestion sécuritaire des informations numériques. Protéger les données n’est pas un simple besoin, c’est un impératif.

Cet article va aussi vous intéresser : 4 importantes fuites de données en 2019 à connaître

Et pour montrer l’exemple nous allons nous référer à plusieurs événements qui se sont déroulés en 2019 qui montre bien que la protection des données personnelles est une gageure.

1- L’affaire de la fuite de Desjardins

Cette affaire a été fortement médiatisée à travers le monde entier. Et bien sûr cela va de soi, car c’est effectivement 4 millions de personnes qui ont été affectés par cette fuite de données. C’est 4 millions étaient tous des membres des caisses Desjardins. Les informations qui leur ont été dérobées étaient très importantes car liées à leur finance, leur identité, et leur localisation. La gravité de l’affaire a commencé à être perceptible véritablement lorsque le gouvernement du Québec convoqua tous les dirigeants de la firme.

2- La Citibank le piratage de ses données

La Citibank, une autre institution financière, disons, la plus grande financière en matière de fourniture de carte de crédit, à l’instar de Desjardins, aussi été victime d’un piratage informatique qui a débouché sur un important détournement de données financières. Les victimes de ce piratage se décompte à hauteur de 1 500 000 au minimum. Les informations dérobées étaient composées de coordonnées bancaires, des numéros de compte, les informations individuelles comme les adresses, des courriels, des noms et prénoms. Cependant la société à assurer ses clients que aucun numéro lié à l’assurance sociale n’a été dérobé, ainsi que les dates de naissance et le code bancaire.

3- Une faille de sécurité de chez Equifax

L’affaire concernant Equifax, quoique, elle a été révélé en 2019 remonte depuis septembre 2017. À cause de cela, des pirates informatiques ont réussi à accéder à des informations personnelles qui appartiennent à environ 140 millions de personnes. Parmi elles, 182 000 personnes ont vu des informations personnelles détournées, notamment des numéros d’assurance sociale, des numéros de permis de conduire, des noms et prénoms, des dates de naissance et des adresses. Plus de 200 000 personnes détenteurs de cartes de crédit américains, auraient essuyé des piratages informatiques de leurs cartes.  L’une des conséquences de ce problème a été la chute terrible de la côte boursière de la société américaine. en plus de cela les clients de cette institution financière ont vu leurs données personnelles subtilisées par des inconnus qui ont forcément des intentions malsaines. Par ailleurs, Equifax a été condamné par les autorités canadiennes pour s’être dérobé à des obligations de protection des données personnelles appartenant à ses ressortissants.

4- Attaque ciblée contre des retraités et employés actuels et passés de Revenu Québec

En juillet 2019, l’institution Revenu Québec a été victime d’une attaque informatique. À la base des attaques, il y avait une ancienne employée de la situation. Cette dernière avait réussi à dérober des données personnelles appartenant à 23 000 employés de l’agence du fisc. Ces données concernaient des employés actuels et anciens. La concernée aurait transmis à son conjoint qui est agent du ministère de la santé, ces données via un courrier électronique. La coupable était elle-même agent chargé de la gestion des ressources humaines à l’agence de fisc Canadien. Même si jusqu’à présent rien ne prouve que ces données ont été utilisées à des fins criminels, il n’en demeure pas moins que l’employé a été sanctionnée. Elle a été viré ensuite sous le coup d’une plainte.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage