Le compte Twitter d’un journaliste Français piraté

Le journaliste de Paris Match, Bruno Jeudy, le rédacteur en chef de la section politique économie, a été victime d’un piratage au niveau de son compte Twitter.

Les pirates informatiques qui sont les responsables de cette attaque se font appelés la «cyber-armée Turque Ayyildiz Tim». Au profit de l’attaque informatique, la biographie du journaliste ainsi que sa photo de couverture ont été remplacées par d’autres éléments visuels propres aux pirates informatiques.

Cet article va aussi vous intéresser : Le compte Twitter d’une Fondation Canadienne attaqué

Tout au long de la journée plusieurs messages ont été publiés via son compte Twitter pendant sur des messages de soutien à la politique étrangère turque notamment celle qui est destiné contre le parti des travailleurs du Kurdistan et le groupe de miliciens kurdes YPG. « Je soutiens les opérations de la Fontaine de Paix menée par la Turquie (qui, Ndlr) ont été effectués contre les terroristes GPJ/PKK qui ont été admis dans le monde entier. Je condamne également les attaques contre les Turcs en France. On t’aime Turquie », on pouvait le lire sur le compte piraté du journaliste. Dans un autre message vidéo les pirates informatiques ont notifié l’exactitude du piratage informatique ainsi que leur identité « Votre compte a été piraté par la cyber-armée Turque Ayyildiz Tim. Votre correspondance DM et vos données importantes ont été reçues! »,

Ceci n’est pas un cas isolé. En effet, le même groupe de pirate informatique avait déjà ciblé le journaliste français qui est suivi sur Twitter par environ 400 000 followers. Et seulement il y a 1 ans. Le journaliste de son côté affirme s’est rendu compte que 2 jours après la réalisation du piratage informatique. Il avait certes observé quelques dysfonctionnements, mais ce n’est qu’après leur entrée en action qu’il a eu la confirmation d’avoir été véritablement piraté. Sa réaction a été immédiate à cet instant car il n’a pas hésiter à contacter Twitter France.

Malheureusement n’ayant pas eu de réponse de leur part, les pirates informatiques ont réussi à se donner à cœur joie en publiant plusieurs types de message via son compte. Ce dernier a même reçu des informations selon lesquelles son compte Twitter envoyait des messages privés accompagnés de liens à divers personnalités politiques dont le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. C’est alors qu’il décida d’informer directement le ministère de l’intérieur du piratage subi qui s’est activé pour résorber plus tôt possible ce piratage.

Ce qu’on sait, les premiers messages qui ont été postée sur son compte ont pu être effacé. Cependant, il n’a pas encore réussi à reprendre le contrôle du compte.

À côté du compte Twitter du Journalisme, celui de François Fillon l’a aussi été pratiquement au même moment mais de façon brève. Il semblerait que cela a été du fait des mêmes hackers. On pouvait aussi lire sur le compte Twitter de Fillon : « Je soutiens les opérations de la Fontaine de Paix menée par la Turquie (qui, NDLR) ont été effectués contre les terroristes GPJ/PKK qui ont été admis dans le monde entier. Je condamne également les attaques contre les Turcs en France ». Il ne faut pas oublier que l’ancien premier ministre est suivi par environ 600 000 personnes sur les réseaux sociaux.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage