Le COVID-19 et le Télétravail : une question de sécurité pour les experts

Le télétravail aujourd’hui est devenu quelque chose de très répandu depuis l’explosion de la pandémie du coronavirus à travers le monde entier.

Les employeurs dans la grande majorité ont décidé d’opter pour cette mesure de travail à distance. Mais comme nous le savons, les inconvénients existent bel et bien à cela. Car qui dit travail à distance dit utilisation d’outils numérique. Qui dit outil numérique dit sécurité informatique. Dans ce contexte les techniciens les experts en la matière seront des plus sollicités pour ne pas dire qu’ils le sont déjà.

Cet article va aussi vous intéresser : Coronavirus et cybersécurité : 6 conseils pour rendre plus sûr le télétravail

Plusieurs structures engagées dans le secteur de la cybersécurité ont mentionné un fait très important depuis le début de la pandémie. La demande au niveau des prestations de sécurité informatique s’est accrue considérablement. « En 24 heures, on a vu une augmentation allant jusqu’à 65 % du nombre d’appels d’entreprises pour des conseils. » notait Bryan Chiasson, le directeur commercial My Blue Umbrella, une entreprise de cybersécurité basée à Toronto.

Si cela semble être un bon marché pour ces spécialistes de la sécurité informatique, il n’en demeure pas moins que la pression devient de plus en plus grande sur leurs épaules. Surtout ce contexte de confinement qui rend le travail est peu plus difficile qu’avant. « Et cela passe beaucoup par des stratégies afin de permettre à leurs employés de travailler à distance », remarque le directeur commercial de My Blue Umbrella. « Parce que donner un ordinateur à quelqu’un ne veut pas dire qu’il peut travailler n’importe où, il faut prendre en compte la protection des données », reprend Al-Karim Esmail, le directeur des opérations.

Les sociétés de cybersécurité auront fort à faire ces jours-ci. En plus d’assurer le travail habituel de sécurité informatique. Ils doivent aussi aider les entreprises et les entrepreneurs à mettre en place un ensemble de système et d’outils sécuritaire pour faciliter le télétravail. On parlera alors des pares feu et des services VPN. Leur rôle essentiel en ce temps qui court. On dirait même qu’ils sont devenus les médecins de la cybersécurité. « Je dirais vraiment que nos techniciens sont des travailleurs de première ligne pour nos clients en ce moment, car ils aident à faire survivre leurs entreprises.  Si vous êtes sévèrement malade, vous appelez le 911. Si votre entreprise est en réel danger, vous appelez un consultant », note Al-Karim Esmail, directeur des opérations de My Blue Umbrella.

Certaines entreprises de cybersécurité telle que my Blue Umbrella ont 50% de plus de travail. « La plus grosse inquiétude des entreprises qui nous appellent c’est de savoir si elles vont survivre à tout ça… Est-ce que la semaine prochaine elles seront encore là? », expliquait le directeur des opérations. De son côté, le responsable des ventes, Simon Strantza indique ceci : « C’est une période très occupée. Les gens ne savent pas exactement comment cela fonctionne, ils savent juste qu’ils vont devoir travailler de la maison, alors on doit leur expliquer ce qu’on peut faire pour les aider (…) Maintenant, plus que jamais, nous devons être présents pour nos clients, pour qu’ils puissent non seulement continuer à travailler, mais aussi le faire en toute sécurité. ».

Cet engouement autour des firmes de sécurité informatique dénote clairement que beaucoup d’entreprises y comprit les institutions publiques n’étaient pas véritablement préparer au télétravail à temps plein. Un aspect positif du coronavirus qui aura mis à nue la défaillance de nos systèmes à plusieurs niveaux.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage