Le smartphone impossible à pirater

Le géant Coréen Samsung et la société de fourniture de service de télécommunication, SK Telecom ont collaboré sur la création d’un smartphone qui serait selon ces derniers, impossible à pirater.

En effet, Ce smartphone dispose d’une sécurité dite quantique. Quelle que soit la portée réelle de cet appareil, il aura quelque chose d’inédit car c’est la toute première fois qu’une technologie quantique est intégré à un smartphone.

Cet article va aussi vous intéresser : Une faille de sécurité présente sur des modèles Samsung aurait permis de pirater les Galaxy depuis 6 ans

C’est dans la journée d’hier, le jeudi 14 mai que les deux sociétés ont dévoilé leur bijou de technologie. Il a été baptisé le « Galaxy A Quantum ». Compatible à la 5G, il ressemble fortement au Galaxy A 71, un fleuron de la société Coréenne. Sa particularité réside dans le fait qu’il a été spécialement conçu avec la collaboration de plusieurs spécialistes, dans l’optique de « rendre tout piratage impossible grâce à un générateur quantique de nombres aléatoires (QRNG). ». Dans un communiqué de la société SK Telecom, on peut lire : « Le chipset de génération de nombres aléatoires quantiques aide les utilisateurs de smartphones à utiliser en toute sécurité des services spécifiques en générant des nombres aléatoires purs, imprévisibles et sans motif. ».

La puce utilisée pour améliorer la sécurité du « Galaxy A Quantum » est le « SKT IDQ S2Q000 ». Sa capacité à assurer la sécurité du smartphone en générant de manière aléatoire des chiffres permet de produire des clés de sécurité imprévisible pour les hackers. Cette puce possède par ailleurs capteur d’image de type CMOS qui permet de créer des nombres aléatoires en détectant de la lumière émise par la diode. Les chiffres qui seront produits, pourront être utilisés par l’utilisateur du smartphone pour la confirmation de son identité lors d’utilisation de services qui nécessitent cette certification. Selon toujours le communiqué de SK Telecom : « Il n’existe, à cette heure, aucune technologie capable de pirater un appareil qui en est équipé. ». Cependant, ce smartphone ne peut être utilisé qu’avec le réseau de ce fournisseur pour le moment. Et cela parce que dès la connexion au compte opérateur, la puissance de ce dernier est sollicitée.

Samsung et SK Télécom ont déclaré que le téléphone ne risque rien. De la sorte, aussi les acteurs pourraient sans craindre y stocker des documents sensibles, peu importe le degré de confidentialité « en toute sécurité, sans risque de vol ou de falsification. ».

Dans les débuts, la puce QRNG utilisée sera exploitée comme complément au système d’authentification biométrique installé sur l’appareil. Mais dans un prochain développement, elle sera à même de fonctionner de façon autonome. Selon SK Telecom, des API seront mis à la disposition pour permettre un élargissement de la gamme de services compatibles. Le prix du smartphone serait d’environ 500 €, soit 649 000 won (monnaie coréenne)

La création d’un tel appareil démontre clairement l’implication de Samsung depuis des années dans la recherche informatique en particulier dans les secteurs de l’informatique quantique. Tout comme Google, IBM, Huawei et autres spécialistes du domaine, le géant Coréen veut aussi apporter sa pierre à l’édifice. L’intégration de cette technologie quantique a un smartphone sans aucun doute l’une des avancées les plus notables de cette année sur la question. Si les résultats sont encore en attente concernant l’efficacité de ce nouveau modèle, il n’en demeure pas moins que la mise en place a été bien pensée. Pour l’heure nous attendrons la réaction des experts de la sécurité informatique à propos de cette innovation. La question, bien sûr sera de savoir si la sécurité tient bien la route comme le décrit aussi bien les deux géants Coréen.

En dehors de l’aspect quantique, voici quelques caractéristiques propres au Galaxy A Quantum :

– Il dispose d’un écran FullHD+ Super AMOLED de 6,7 pouces.

– Un scanner d’empreintes digitales y est intégré en dessous.

-Une perforation pour l’installation de la caméra avant de 32 mégapixels.

Le smartphone est aussi équipé de :

– 8 Go de RAM,

– 128 Go de stockage interne

– Une batterie de 4500 mAh développée pour prendre en compte la charge rapide

– Un système d’exploitation basé sur Android 10

– Un module composé de quatre caméras arrière de 64 mégapixels pour le premier, de 12 mégapixels pour une vue ultra-large, de 5 mégapixels en guise de capteur macro et de 5 mégapixels pour le capteur de profondeur.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage