Phishing : Les données bancaires dérobées une fois de plus

Dans la pratique l’hameçonnage, connu encore sous le nom du phishing, une technique de piratage des plus utilisée au monde.

Il fonctionne de manière très simple mais sournoise. Il faut induire en erreur l’utilisateur, poussant ce dernier à donner des informations confidentielles sur lui. cela peut avoir des conséquences désastreuses comme on l’a vue de nombreuses fois.

Cet article va aussi vous intéresser : Quels moyens pour reconnaitre le phishing (l’hameçonnage) ?

Les pirates informatiques profitent de la naïveté des internautes, collectent des informations pour mieux les voler. Cela continue et risque de continuer malgré les efforts que pourraient bien développer les spécialistes de la sécurité informatique. Les victimes dans ce cas augmentent de jour en jour, et dans la majorité des cas sont elles même leur bourreau car facilitant le piratage par leur négligence ou leur manque de discipline.

Mais dans un autre cas, programme informatique sont assez sophistiqué pour contourner les défenses des systèmes informatiques en particulier ceux des hommes les plus courantes. Parmi ces programmes, nous avons le logiciel Android qui a pour spécialité de dérober des données bancaires des personnes qu’il cible. L’objectif des éditeurs est tout simplement de vider des personnes qu’ils ont décidé de cibler.

Ce logiciel viens tout juste de prendre la relève d’un autre qui était connu fonctionner pareillement. il s’agit de virus Anubis qui durant le mois dernier a fait d’énormes dégâts. A l’origine Android a connu sous l’appellation de « Ginp » et s’en prend généralement au smartphone en majorité fonctionnant sous le système d’exploitation Android. Selon les spécialistes, il serait en circulation depuis le mois de juin de cette année, tout comme le programme Anubis. cependant ces victimes ne sont pas aussi nombreuses comme le précédent, car il n’a pas encore réussi à s’infiltrer dans le google PlayStore. Une chance pour les utilisateurs même s’il est peu probable qu’il réussisse un jour accéder à la boutique d’application du géant américain Google.

Cependant, il ne faut quand même pas sous-estimer ces petits programmes qui peuvent prendre  le risque de se propager, car ce ne sont pas les alternatives qui vont manquer. les pirates informatiques à l’origine de ce programme malveillant pourraient utiliser tout simplement la fameuse technique du phishing dont on parlait plus haut. C’est pour cela il est recommandé vivement aux utilisateurs des services bancaires en ligne de faire plus attention aux différentes pratiques sur le Web.

Le développement des services bancaires en ligne a aussi poussé les pirates informatiques à voir plus grand et à améliorer leur manière de s’en prendre au système.

Le virus Android est fortement inspiré de Anubis. Il peut automatiquement infecté votre smartphone si par mégarde, vous téléchargez et installez un fichier APK. Bien sûr ce genre d’applications ne vient pas d’une source sûre comme le Google Play Store. Encore une raison de plus pour rappeler de ne pas télécharger et utiliser des applications ne provenant pas de source officielle. Une fois l’application installée, elle va se déguiser en une application officielle. Dans certains cas, l’icône de l’application disparaîtra pour empêcher toute forme de suspicion. Certains utilisateurs ne se rendent même pas compte qu’elle est installée. Une fois tout ceci réussi, elle imitera alors l’interface de votre banque en ligne. À chaque connexion, les pirates informatiques pourrons alors récolter les informations qui leur sont nécessaires pour accéder à votre compte. De la vous pouvez dire adieu à votre argent.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage