Plus de 1 milliard de programme malveillant bloqué par le Google Play Protect

Selon un rapport de la firme américaine Google, les tentatives pour pouvoir infiltrer le Play Store par des logiciels malveillants ont été dénombrées à hauteur de 1,9 milliards en 2019. Plus que les 1,7 milliards de 2017 et 2018.

Le géant du numérique Google a mis en place un système qui permet de protéger les applications hébergées dans sa boutique le Google Play Store. Cet outil se fait appeler le Play Protect, programmé pour bloquer systématiquement les malwares qui essayeraient d’infecter les applications de la boutique. Il faut noter qu’à l’instar de Play store ce programme de protection est automatiquement installé sur les smartphones Android. A ce propos, 1,9 milliards des installations malveillantes ont été empêchées d’agir l’année dernière grâce au procédé de son fonctionnement. Surtout les applications provenant de source au monde légitime.

Cet article va aussi vous intéresser : La liste du géant Américain pour la sécurité de sa boutique d’application Google Play Store

Cependant, ce nombre permet de supposer deux choses importantes. La première c’est que le nombre de programmes malveillants ne cesse de croître d’année en année, sans oublier le fait que les utilisateurs continuent toujours d’installer des applications provenant de sources non-officielles, c’est à dire hors du Play store. La deuxième chose importante à retenir, c’est que le programme de protection mis en place par Google fonctionne de mieux en mieux par rapport aux années précédentes. Cela permet alors d’accroître la protection des utilisateurs face aux applications qui ont été bannies du Play store car présentant des dangers potentiels pour ces derniers.

En effet grâce aux différentes collaborations entre Google et plusieurs sociétés de cybersécurité, le programme Play Protect est devenu plus performant depuis maintenant les 3 années passées. Ces derniers temps, il a connu plusieurs d’innovation telle que la possibilité d’analyser des programmes malveillants sur d’autres boutiques d’applications autres que le Play store de Google. Et cela, au grand avantage des utilisateurs qui avait cette tendance à commettre toujours la même erreur d’installer sur leurs terminaux des logiciels malveillants provenant de sites très douteux. 

C’est ainsi que le Play Protect devient une sorte d’antivirus pré-installé dans l’ensemble des téléphones fonctionnant sous Android. En clair, il va analyser l’ensemble des applications installées sur le téléphone Android pour déterminer lesquels sont susceptibles de représenter une menace pour les données de l’utilisateur. Selon Google, depuis 2017, le programme Play Protect analyse plus de 50 milliards d’applications par jour. Aujourd’hui, il semble même que ce volume a doublé pour les 100 milliards. À partir de novembre 2018, sa base de données en matière de détection de programme malveillant a été améliorée. Ce qui fait que maintenant, il analyse internet dans le but de découvrir en avance les programmes malveillants en format apk, pour les indexer. Anticipant ainsi le fait que les utilisateurs puissent tomber dessus un de ces jours.

En outre, cette efficacité du programme de protection de Google pourrait s’expliquer notamment par l’App Défense, une association composée du géant américain et trois spécialistes de la sécurité informatique, ESET, Lockout Zimperium. Ce qui est une bonne nouvelle pour le système Android.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage