Archives pour l'étiquette pirater

Votre email a été piraté ? Voici ce qu’il faut faire !

Comment savez-vous si votre email a été piraté ? Et que faites-vous si c’est le cas ?

De nos jours, les attaques de piratage GMail à grande échelle sont devenues monnaie courante. Souvent, ces attaques compromettent de grandes bases de données commerciales contenant les données personnelles d’un grand nombre de personnes.

Ce qui est pire, c’est que parfois ces attaques profitent des « dorks », ou des employés de l’entreprise qui supportent la base de données qui répond à une tentative d’hameçonnage ou qui laissent certaines données sans protection par accident.

D’un cas à l’autre, c’est la même histoire : les pirates informatiques exploitent les vulnérabilités et les failles d’un système de sécurité donné, généralement en volant des mots de passe, en utilisant des chevaux de Troie, des attaques sans fil et d’autres tactiques sournoises.
Il existe un site Internet qui répond sous le nom de HaveIbeenPwned pour voir si votre email a été piraté.

Petit rappel sur les plus grands hacks et les piratages de sécurité les plus récentes :

1 – Panama Papers :

L’un des plus grands cas de piratage avec les conséquences les plus profondes de l’histoire est le «piratage de Panama Papers» avec la fuite de millions de documents classifiés (2,6 téraoctets de données).

Les hackers ont hacké le système de sécurité de l’entreprise Mossack Fonseca et volé des documents qui contiennent des informations privées de politiciens de haut rang, de criminels et d’athlètes professionnels.

2 – Dyn :

Une attaque DDoS (Distributed Denial of Service) submerge un serveur et le rend inaccessible en envoyant un grand nombre de requêtes dans un court laps de temps.

Le 21 octobre 2016, les sites Internet de Twitter, Airbnb, Spotify, PayPal, Github, Soundcloud et bien d’autres étaient inaccessibles pendant quelques heures, principalement pour les utilisateurs résidant sur la côte Est des États-Unis. Cette panne a été causée par une attaque DDoS massive et sophistiquée contre les serveurs de Dyn, un fournisseur d’accès Internet majeur.

3 – Yahoo :

Yahoo a été victime de nombreux piratages massives de la sécurité, dont une fin 2014, entraînant des fuites de données impliquant au moins 500 millions de comptes.

Yahoo a soupçonné une entité soutenue par l’Etat derrière l’attaque, le ministère de la Justice a officiellement impliqué un groupe de quatre personnes soutenues par le gouvernement russe, deux agents de renseignement russes et deux hackers pour l’action.

Votre email a été compromis ? Voici comment savoir et que faire :

Si vous recevez des réponses à des messages que vous n’avez pas envoyés, des messages d’avertissement concernant la suppression de votre compte ou un service auquel vous êtes abonné commencent à envoyer des e-mails, vous avez peut-être rencontré une tentative de piratage.

Il existe de nombreux signes d’alerte et heureusement qu’il existe des services en ligne qui vous permettent de savoir si votre adresse e-mail a été piratée.

Vous pouvez consulter des services tels que « Have I Been Pwned » en entrant votre adresse e-mail dans le champ correspondant et la fonctionnalité vous dira si vous avez été compromis.

Si votre courrier est effectivement répertorié, les sites Web vers lesquels votre e-mail a été divulgué s’afficheront.

Vous devriez alors demander au site Web de supprimer les informations divulguées, de garder un œil sur vos comptes bancaires et évidemment de changer votre mot de passe dès que possible.

Il existe quelques règles à suivre pour créer un mot de passe fort : utilisez autant de caractères que vous le pouvez, utilisez des chiffres, des lettres majuscules et minuscules et des caractères spéciaux. N’utilisez pas un mot qui peut être trouvé dans un dictionnaire et ne réutilisez pas le mot de passe.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Comment un hacker va pirater un compte Instagram ?

Vous possédez des comptes Facebook et Twitter depuis quelques années et au fil du temps, vous avez compris comment bien sécuriser ces 2 réseaux sociaux.

Depuis quelques semaines, vous possédez également un compte Instagram. Ce réseau social vous plait beaucoup, car il vous permet de poster des photos de votre quotidien et de surveiller celui de vos proches. Bien évidemment, vous suivez aussi le compte de personnes que vous ne connaissez pas, mais dont le quotidien vous parle.

Mais avez-vous pensé à bien sécuriser votre compte Instagram ? En effet, tout comme pour Facebook et Twitter, il est possible de se faire hacker son compte ! Si vous voulez éviter qu’un pirate supprime votre compte Instagram ou l’utilise de façon frauduleuse, il est important de prendre des mesures de sécurité dès aujourd’hui.

Trouver un mot de passe Instagram ICI

Les spécialistes de Password Revelator vous proposent de vous expliquer pourquoi certains hackeurs décident de pirater un compte Instagram. Nous vous donnerons également des explications sur la façon dont ils y parviennent afin que vous puissiez prendre les mesures nécessaires. Nous vous viendrons également en aide si votre compte Instagram a été hacké et que vous souhaitez le récupérer !

Instagram est un formidable réseau social. Cependant, comme n’importe quel autre réseau social, il ne faut pas l’utiliser n’importe comment !

Pour quelles raisons les pirates peuvent-ils hacker un compte Instagram ?

Pour quelles raisons les pirates peuvent-ils hacker un compte Instagram ?

Vous vous demandez bien pour quelles raisons des pirates peuvent être intéressés par un compte Instagram ? Après tout, sur votre compte, vous ne publiez que des photos de vacances ou de vos plats au restaurant : rien de bien passionnant à première vue pour un pirate.

Cependant, le hack d’un compte Instagram peut avoir une multitude d’explications :

● Instagram est un réseau social. Une plateforme sur laquelle il est possible d’interagir avec des personnes que l’on connaît, mais pas seulement. Vous pouvez tout à fait commenter les publications d’un inconnu sur ce réseau social. Il faut donc bien comprendre que le piratage d’un compte Instagram peut faire de nombreux dégâts : si un hackeur prend pour cible votre compte, il pourra très bien se faire passer pour vous auprès de vos abonnés. Il aura ainsi la possibilité de poster une légende sous une publication invitant vos abonnés à cliquer sur un lien… C’est encore la meilleure façon de propager des virus et des programmes malveillants. Le pirate pourra également utiliser la messagerie instantanée du réseau social pour diffuser ses virus.
● De plus, le piratage d’un compte Instagram est dangereux dans le sens où un individu peut très bien usurper votre identité. Et sur ce réseau social, pas besoin d’être une personnalité pour risquer cette usurpation d’identité. Par exemple, il faut savoir que les blogueurs sont souvent la cible des attaques, tout comme toutes les personnes ayant un nombre important d’abonnés.
● Enfin, si les hackeurs s’intéressent de plus en plus à Instagram, c’est aussi car il s’agit d’une plateforme plutôt facile à pirater : il ne faut pas oublier que ce réseau social appartient à Facebook. De nombreuses personnes lient leurs comptes Facebook et Instagram pour plus de commodités. D’autres utilisent tout simplement le même mot de passe (non sécurisé) sur les deux plateformes… Tant que les réseaux sociaux resteront des mines d’information et seront faciles à pirater, les hackeurs continueront de les cibler pour leurs attaques !

Vous comprenez maintenant pourquoi il est essentiel de sécuriser son compte Instagram ? Avant toute chose, il est important de revenir sur les méthodes de piratage utilisées par les hackeurs : les connaître, pour mieux les combattre !

Pirater un compte Instagram : mode d’emploi

Vous vous demandez comment il est possible de pirater un compte Instagram ? Il existe une multitude de méthodes.

Heureusement, au fil des années, les réseaux sociaux ont amélioré leurs systèmes de sécurité, notamment en faisant appel à … des hackeurs ! En effet, ces derniers étaient payés pour trouver les failles de sécurité permettant aux pirates de s’introduire un peu trop facilement sur la plateforme. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Instagram : suite à la découverte d’une grosse faille de sécurité sur le réseau social par un pirate, des mesures ont été prises. Ainsi, le nombre de test de connexion est aujourd’hui limité, ce qui n’était pas le cas auparavant. De plus, Instagram (et donc Facebook) en a profité pour durcir sa politique concernant la création du mot de passe.

Mais revenons au piratage des comptes Instagram. Sans parler des failles de sécurité que les hackeurs les plus doués arrivent toujours à trouver, il faut savoir que le problème se trouve généralement au niveau des utilisateurs de la plateforme. En effet, même si aujourd’hui, le mot de passe requis sur Instagram doit être plus complexe qu’avant, certaines personnes continuent d’utiliser le même mot de passe sur plusieurs plateformes : si un pirate a pu hacker un mot de passe Twitter, il peut essayer d’utiliser ce dernier sur Instagram. De plus, grâce à l’utilisation de certains logiciels, pirater un compte Instagram est devenu un jeu d’enfant ! Il convient donc de prendre des précautions lorsque l’on utilise les réseaux sociaux.

Je veux éviter de me faire pirater mon compte Instagram : comment y parvenir ?

Vous voulez éviter de vous faire pirater votre compte Instagram ? C’est tout à fait normal ! Après tout, vous passez des heures sur la plateforme à publier des photos, ce n’est pas pour qu’un pirate puisse rendre votre compte inaccessible.

Voici les conseils que nous pouvons vous donner :

● Utilisez un mot de passe unique sur Instagram : n’utilisez pas le même que sur Facebook, Twitter, Snapchat ou toute autre plateforme. En effet, de cette manière, vous brouillez les pistes : il sera ainsi beaucoup plus difficile pour un pirate de s’introduire sur votre compte !
● Respectez les conseils de sécurité émis par Instagram pour la création de votre mot de passe : choisissez un mot de passe fort de 6 chiffres au minimum. N’hésitez pas à mélanger des lettres, des chiffres, de la ponctuation et des caractères spéciaux. Plus un mot de passe est complexe, plus il est compliqué de le pirater !
● Régulièrement, pensez à changer votre mot de passe. Par exemple, vous pouvez procéder à cette modification une fois par mois : ainsi,
votre compte Instagram restera parfaitement sécurisé tout au long de l’année.
● Comme sur Facebook, privilégiez l’authentification à deux facteurs ! De cette manière, à chaque fois que vous vous connecterez à partir d’un nouvel appareil, vous devrez saisir un code de sécurité qui vous sera envoyé par SMS.
● Bien évidemment, ne donnez jamais votre mot de passe à un tiers et ce, même si vous le connaissez bien !
● Si vous utilisez une applicatin tierce avec Instagram, faites attention : certaines ne sont pas bien sécurisées et les pirates peuvent s’en servir pour s’accaparer votre compte.
● Enfin, si vous vous connectez parfois à Instagram depuis un ordinateur public ou le téléphone d’un ami, pensez à bien vous déconnecter à la fin de votre session. En effet, si vous restez connecté, un curieux ou pire, un pirate, pourrait prendre possession de votre compte !

Grâce à ces quelques conseils, vous devriez réussir à protéger votre compte Instagram ! A vous la publication de vos photos de vacances en toute quiétude !

Mon compte Instagram a été hacké : que faire pour le récupérer ?

Vous avez l’impression que votre compte Instagram a été hacké ? Si vous détectez la moindre activité suspecte sur la plateforme, mais que vous arrivez encore à vous connecter à votre compte, voici les conseils que nous pouvons vous donner :

● Changez immédiatement votre mot de passe !
● Suivez les recommandations de sécurité émises par Instagram : si votre compte a été hacké une fois, c’est qu’il y a sans doute une raison. Vous aviez peut-être un mot de passe trop simple à deviner. Ou vous étiez connecté à un ordinateur public sans le savoir. Dans tous les cas, les recommandations de sécurité émises par Instagram devraient vous permettre de ne plus vous faire pirater votre compte…

Vous n’arrivez plus du tout à accéder à votre compte Instagram ? Voici quelques conseils qui vous permettront peut-être de retrouver votre compte :

● Dans un premier temps, ouvrez l’application mobile Instagram sur votre téléphone;
● Dans un second temps, lorsque vous vous trouvez sur l’écran de connexion, cliquez sur “obtenir de l’aide pour se connecter”.

La marche à suivre dépend ensuite de votre smartphone : fonctionne-t-il avec Android ou IOS ?

Sur IOS, voici les étapes que nous vous recommandons de suivre :

● Commencez par saisir votre nom d’utilisateur ou votre adresse email;
● Cliquez ensuite sur “D’autres problèmes” en dessous de “Envoyer un lien de connexion”;
● Il vous suffira ensuite de suivre les instructions qui apparaissent sur l’écran.

Sur Android, la marche à suivre est un peu différente :

● Cliquez sur “Utiliser le nom d’utilisateur ou l’email”. Indiquez ensuite votre nom d’utilisateur ou votre email dans le champ correspondant;
● Appuyez ensuite sur la flèche qui se situe en haut à droite de l’écran;
● Cliquez enfin sur “Aucun accès à ces options” et suivez les instructions qui apparaissent à l’écran.

Bien évidemment, cela ne fonctionnera pas forcément si le pirate a modifié l’adresse email relié au compte ou le nom d’utilisateur. Dans ce dernier cas, il vous sera très difficile de récupérer votre compte Instagram.

Les différents conseils des spécialistes de Password Revelator devraient vous permettre de ne pas vous faire pirater votre compte Instagram. Cependant, il est important de ne jamais relâcher sa vigilance lorsque l’on se trouve sur Internet : c’est encore la meilleure méthode pour protéger son compte Instagram, Facebook ou encore Twitter…

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Découvrez nos logiciels de piratage

Est-il possible de pirater les voitures sans clés ?

Nous vivons dans l’ère de l’électronique. Il y en a partout, non seulement parce que nous sommes presque tous équipés d’ordinateurs personnels, de téléphones ou de tablettes, mais également parce que d’autres objets du quotidien en contiennent. Et notamment les véhicules.

Les enjeux des nouvelles voitures

Si les constructeurs ne sont pas peu fiers de leurs voitures connectées, grâce à toute l’électronique embarquée, ils n’ont pas su mesurer les risques qu’ils peuvent faire encourir aux utilisateurs. En effet, il existe des failles dans les systèmes d’exploitation de ces véritables ordinateurs roulants. Et, comme ceux qui écrivent les programmes ne s’imaginent pas qu’ils seront piratés, personne ne sécurise véritablement les voitures.

Les soucis liés au piratage des voitures

Pourtant, l’actualité récente nous a montré qu’il était bien plus facile qu’on ne le pense de pirater une voiture, sans pour autant avoir besoin de clés. Ce qui est un plus pour les voleurs, car la voiture ne souffre dans ce cas d’aucun vandalisme. La revente se fait donc plus vite, et plus chère. Aux Etats-Unis, c’est un gang auteur de plus de 150 vols de véhicules de luxe (pour plus de 4 millions d’Euros) qui a fini par se faire arrêter.

Mais il n’en reste pas moins que le procédé est assez simple.

Considérant désormais la voiture comme un mini-réseau, la seule difficulté revient à intégrer le réseau en question. Une fois dedans, on en fait ce que l’on en veut. Les méthodes se ressemblent donc toutes de près ou de loin.

Le procédé

D’abord, on bloque le système de fermeture centralisée des portes. Et cela peut se faire avec un simple téléphone portable. Ensuite, une fois la voiture ouverte, les experts mettent moins de trois minutes, via la prise OBD (celle qui sert aux mécaniciens pour effectuer le diagnostique complet de votre voiture lorsque vous allez faire votre entretien) pour pénétrer le réseau.

A partir de là, deux options se dessinent. Soit, la voiture est volée dans la foulée, soit un spyware est inséré dans l’ordinateur de bord. Ainsi, les pirates repèrent les trajets du véhicule et attendent le meilleur moment pour venir la dérober.

Prendre contrôle du véhicule

L’appareil servant à se connecter au véhicule se trouve facilement sur internet, et il est tout à fait légal d’en avoir un à la maison. Mais certains chercheurs sont allés plus loin. Ils ont montré que l’ont pouvait contrôler une voiture à distance, à l’aide d’un simple PC. A l’aide d’un boîtier pas plus grand qu’un smartphone dissimulé dans la voiture, les malfaiteurs attendent le bon moment et prennent le contrôle du véhicule. Ils peuvent ainsi agir sur les freins, l’accélérateur, les phares, etc.

Les deniers développements de ce type d’affaire fait froid dans le dos, car il devient désormais très simple de faire subir à une personne que l’on n’aime pas, les pires supplices.

Que votre voiture nécessite une clef pour démarrer, ou qu’il s’agisse d’un véhicule sans clé (c’est-à-dire avec une puce connecté, que vous portez dans votre poche ou dans votre sac), le problème est le même.

A compter du moment où la voiture fait la part belle à l’électronique et à la connexion internet, elle est piatable… Et facilement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :
Télécharger Mot de Passe