Travelex, victime d’une attaque informatique

2020 commence très mal pour la société Britannique de change Travelex.

On dira même qu’elle ne pouvait pas commencer l’année aussi mal. En effet, elle est victime d’une attaque informatique. La menace a été découverte exactement le soir du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020. La société britannique a été alors obligée de mettre fin momentanément ses services en ligne. « Tout les systèmes ont été mis hors ligne par mesure de précaution afin de protéger les données » et trouvé un moyen pour stopper le virus informatique avant qu’il ne se propage et ne touche des secteurs plus sensible de son infrastructure selon le média en ligne TechCrunch.

Cet article va aussi vous intéresser : Les prédictions pour 2020 en matière de cyber sécurité de McAfee

On sait que l’entreprise exploite plus de 1500 locaux à travers le monde entier et que son siège se situe exactement à Londres. Cependant le site aurait annoncé une maintenance juste avant que l’attaque ne soit lancée ou découverte. De ce fait, les services en ligne devait être alors inaccessible. Mais cela juste en quelques heures. Cependant, cela n’a pas été comme prévu. L’attaque informatique qui a survenu à empêcher le fonctionnement des services via Internet toute la nuit du 31 décembre 2019. Toutes les transactions qui ont été tentée durant cette fourchette temporelle ont échoué. de plus la totalité des filiales de la société Britannique a été aussi touché par cet incident. Pour assurer sa clientèle Travelex a annoncé qu’aucune donnée appartenant à cette dernière n’a été compromise. Mais les clients qui ont le plus parti dans cette affaire sont les clients britanniques. Même si les effets se sont étendus aux autres clients à travers le monde entier. Surtout en Australie en France et aux États-Unis.

Dans les débuts de l’attaque, plusieurs clients de Travelex France ont fait des publications en ligne en particulier sur Twitter où ils signifiaient qu’ils ne pouvaient pas avoir accès aux sommes d’argents qu’ils avaient épargné. Certaines grandes institutions telle que la Tesco bank par exemple ont dû stopper de leur côté le service de conversion car il ne pouvait pas non plus accéder à la plateforme de Travelex. On pouvait lire sur Twitter ceci : « Unfortunately our on-line Travel Money s is currently unavailable due to IT issues partner, Travelex.  In the meantime, you still visit one of our in-store bureaux to c or purchase your currency.  Sorry for any inconvenience »

Pour l’instant, le virus semble ne pas avoir été contenu. Ce qui fait que toutes les demandes provenant des clients sont traités de manière analogique c’est-à-dire manuellement. La firme britannique a mentionné dans un Tweet en début de semaine que son personnel ne pouvait pas « effectuer de transactions sur le site Web ou l’application ».

Par ailleur, Travelex n’a pas encore donné quel était le type de programme malveillant qui était la cause de l’attaque de son système. De plus, elle assure en tout cas qu’elle a engagé des experts en sécurité informatique pour résoudre le plus tôt possible le problème et se débarrasser de ce programme nuisible. Selon Tony de Sousa, un responsable de la Travelex : « Nous nous excusons auprès de nos clients pour le dérangement occasionné et faisons tout notre possible pour rétablir nos services aussi vite que possible ».

En outre, on peut dire sans se faire mentir que la firme britannique ouvre la voie en 2020 en matière d’attaque informatique. 2019 a été une année assez corsée. On se demande qu’est-ce qui nous attend 2020.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage