WhatsApp – Telegram… Quelle application de messagerie instantanée choisir ?

Selon Edward Snowden, certaines personnalités politiques tels que Emmanuel Macron et Édouard Philippe, ont été imprudent quand ils utilisait la messagerie instantanée Telegram pour échanger sur des propos assez importants.

Selon ce célèbre lanceur d’alerte, WhatsApp et Telegram ne dispose pas du niveau de protection requis pour embarquer des conversations assez sécurisées pour ce genre interlocuteur, surtout qu’il est évident qu’il y aura échange des informations confidentielles.

Cet article va aussi vous intéresser : WhatsApp : une nouvelle vulnérabilité a été découverte

Alors on se pose la question de savoir les fondements de ce point de vue Edward Snowden. existe-t-il véritablement un service de messagerie instantanée assurant un critère de sécurité assez élevé. Surtout quand on sait que ce sont des applications qui ont été créés à l’origine dans un but purement de divertissement. C’est pour bien échanger simplement des médias telles que des photos et vidéos, émettre des appels vidéos en famille ou entre des potes.

C’est ce qui a fait la popularité de ses applications. Que ce soit Snapchat ou encore Messenger de Facebook en passant par Twitter et Instagram : « La plupart des gens communiquent via ces applications car elles sont simples d’utilisation, elles sont jolies, il a la possibilité d’envoyer des GIFs, des émojis… Mais elles ont le plus bas niveau de sécurité », expliquait Julie Gommes, une spécialiste en cybersécurité. « Ces messageries de réseaux sociaux ne sont pas conçues pour être sécurisées, ce n’est pas leur but au contraire », continuait dans cette logique

Florence Sedes , enseignante en science des données informatiques à l’Université de Toulouse.

Si maintenant l’on peut trouver un système de cryptage des échanges sur ce genre d’applications, il n’en demeure pas moins, qu’elles n’offrent pas la garantie suffisante en matière de confidentialité et de sécurisation complète.

Telegram et WhatsApp, et bientôt Snapchat de façon complète offre ce service de chiffrement de bout en bout. D’un autre côté, les services de messagerie tels que Viber ou Skype ainsi que WhatsApp depuis le début, sans oublier Telegram, permettent à leurs utilisateurs de pouvoir échanger vidéos de chat de manière confidentielle. « Par exemple, même si vous utilisez le wifi d’un cybercafé, personne ne pourra intercepter vos conversations.

En revanche, si les données de WhatsApp ne sont pas accessibles lors de la transmission, elles le sont au niveau du stockage. WhatsApp appartient à Facebook qui détient la clé du cryptage et a donc la possibilité d’accéder à ces messages qui sont stockés sur leurs serveurs ». Soulignait Julie Gommes. de cette même manière que WhatsApp appartient à Facebook, Skype est la propriété de Microsoft alors que Viber lui appartient au groupe japonais de Rakuten.

Par conséquent, on peut tout simplement dire que ce sont de service de messagerie instantanée adressés à des personnes qui n’ont rien à cacher, des personnes qui n’ont pas de d’informations confidentielles à transmettre. Mais ils conviennent à certaines personnes qui veulent garder leur vie privée hors de portée des pirates informatiques.

Cependant Telegram pourrait être meilleur que certaines applications de messagerie instantanée. À ce propos, Julie Gommes conseille : « Il y a une sécurité en plus par rapport à WhatsApp car l’application détenue par une entreprise privée est accessible via un mot de passe. Le stockage des conversations est censé être lui-même crypté. », ce à quoi s’oppose Florence Sedes : « Il s’agit d’un dispositif ancien et dans ce domaine les choses évoluent et se retrouvent vite obsolètes.

Il existe aujourd’hui des services beaucoup plus pointus en matière de sécurité ». pour cette dernière le service de messagerie Wire et Signal sont préférables, comme l’a auparavant soutenu Snowden, aux autres car « Ce sont des services dédiés, qui n’appartiennent pas à des GAFAs, donc ce n’est pas la même philosophie. En comparaison, c’est comme si les messageries de réseaux sociaux étaient des voitures ouvertes, WhatsApp une voiture fermée, mais sur une autoroute et Wire et Signal des blindés dans un tunnel. ».

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage