xHelper, le virus pour terminaux Androïd qui fait parler de lui

Récemment, un nouveau virus vient de franchir la barre des célébrités en matière de cybersécurité.

C’est un programme qui est qualifié par sa particularité, assez spécial quand même. particularité qui lui permet de se réinstaller même après une réinitialisation des paramètres d’usine des terminaux qu’il a infecté. ce qui ferait de lui un programme informatique malveillant impossible à effacer.

Mais à quoi sert-il véritablement ? Que gagne ses éditeurs pour qu’il se donne tant de mal pour créer un programme aussi exceptionnel ? Ce malware, une fois votre terminal infecté par ce dernier vous abonnera à des services payants sans même que vous ne consentiez à cela. Et le problème majeur c’est qu’il est difficile à exterminer.

Cet article va aussi vous intéresser : L’étudiant Vietnamien qui se trouvait derrière un dangereux adware Androïd

si sa capacité de se réinstaller après une réinitialisation d’usine impressionne pas mal de personnes dans le secteur de la sécurité informatique, il faut avouer que c’est quand même malin d’obliger ses victimes à souscrire a des services payants.

De plus, que ce virus sévit depuis un bon moment déjà, et en mars dernier il était dénombré plus de 32 000 victimes, observé après 5 mois de fonctionnement seulement. ce chiffre aurait aujourd’hui grimpé à 45 000 terminaux Android infectés.

Pour la société éditrice de solutions en sécurité informatique Symantec, « xHelper infecte 131 nouveaux smartphones chaque jour. (…) Comparée à d’autres malwares, la menace que représente xHelper est assez limitée compte tenu de la lenteur de son déploiement, mais sa dangerosité repose principalement sur le fait qu’il ne peut être désinstallé. »

On sait que dans la pratique la contamination de ce programme informatique malveillant se perçoit par l’apparition assez régulière de plusieurs annonces publicitaires et spams de notification sur les terminaux en majorité des téléphones. il a été remarqué dans certains cas que les smartphones infectés ont été littéralement inutilisables. Ce procédé de virus permet à ses éditeur de générer ainsi du profit.

On sait aussi que le virus s’est facilement répandu à travers des pages de redirection d’applications. la majorité de ses victimes a été touché par le téléchargement des applications hors du Google Play Store. Car, le virus était caché dans le code de ses applications, tel fonctionne un cheval de Troie. Une fois l’application téléchargée et Installée sur le terminal, le virus se détache de son application originaire pour se répandre ainsi dans le système du smartphone. Ce qui fait que même lorsque l’application originaire est désinstallée, celui ci demeure dans le téléphone. et il faut noter que tout ce qui se passe à l’insu de l’utilisateur du téléphone jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Pour le moment aucune parade efficace n’a été trouvée compte ce virus informatique, si ce n’est la prévention. En effet il est recommandé depuis tout le temps aux utilisateurs de smartphone d’éviter de télécharger les applications hors des sources sûres tel que le Play Store par exemple. Les chercheurs s’activent pour trouver une solution car les virus est un mystère pour l’ensemble de la communauté.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage