Comment protéger son réseau WiFi ?

Le choix du mot de passe est souvent banalisé par certains.

Souvent il nous arrive même de composer des mots passe avec une telle légèreté qu’on dirait pour l’individu le risque n’existe pas. Mais d’un autre côté, avoir trop confiance en son code, quoique celui semblerait assez compliqué et long comme un conte est une aussi grande erreur que de choisir 12345. Le mot de passe est semblable à une clé de coffre. Donc il faut être vigilant quant à son choix.

Cet article peut vous intéresser aussi : Sécuriser son WiFi pour protéger son ordinateur

Dans cet article, nous parlerons de comment choisir de son mot passe pour la sécurité maximale de son réseau WiFi.

Que faut-il éviter quant au choix de son mot de passe ?

1- Le premier conseil, il faut éviter d’utiliser pour son réseau WiFi, un code que vous utilisez déjà pour une autre chose. (Cela peut être pour un compte en ligne ou pour tout matériel informatique à sécuriser.). Tout simplement parce qu’il suffirait à un pirate informatique ou un proche trop curieux de découvrir l’un de vos mots de passe pour avoir accès à l’ensemble de vos connexions. Autant lui rendre la tâche difficile et le faire travailler beaucoup plus le décourager complètement l’objectif.

2- Eviter les associations de Noms + date de naissance. Trop facile à deviner.

3- Eviter les mots de passe trop facile à retenir, mais pas trop difficile pour vous bien sûr. Donc pas de 1111111 ou de 012345.

4- Si vous notez votre mot de passe sur un support physique pour ne pas l’oublier, mettez ce support en lieu sûr ou garder le sur vous en permanence. Il faut être souvent parano, cela sauve des vies.

Cracker un code WiFi avec PASS WIFI :

Pour craquer un code WiFi, essayez PASS WIFI, vous ne serez pas déçu du résultat rapide :

Cliquez ici https://www.passwordrevelator.net/fr/passwifi.php

Ce que nous vous recommandons :

Plusieurs techniques existent. Certaines sont souvent imposées par des plateformes en ligne. Il serait plus sage de faire un code long. Au moins huit (8) caractères. Le code doit comprendre une lettre majuscule et une lettre minuscule accompagné de quelque lettre.

Vous devriez avoir l’habitude de changer aussi souvent de mot de passe et chaque fois que vous doutez de quelque choses. A chaque soupçon. Il arrive qu’il y a des fuites de données, des données qui seront revendu plus tard par des. Il a beaucoup de chances de faire partie de fuites de données. Or plus votre mot de passe n’est vieux. Il est donc recommandé de changer régulièrement de mot de passe par de nouveaux mots de passes inédits. Certains il conviendra de choisir une fréquence adaptée pour ces changements, par exemple, essayez de le changer au moins une fois par mois.

Ne tapez pas vos mots de passe sur une machine dont vous doutez de la sécurité ou dont vous ignorez la provenance.

Ne pas tenter vos mots de ou le transmettre par mail ou tout autre mode de messagerie.

Reformer vos mots de passe à la moindre suspicion de fuite du a quoi que ce soit.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés recommande que le mot de passe doit avoir au moins utiliser 8 caractères et se composer de quelque façon d’au moins trois types de symboles parmi les quatre existants : majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux. Au moins dix caractères pour d’autres. l’ANSSI quant à elle pousse jusqu’à 12 caractères.

 Le Centre Européen en abrégé CERN nous guide vers le choix des lettres de poèmes ou de chansons car en plus d’être facile à retenir, cette stratégie est très productive. La première lettre de chaque mot. Par exemple, «M’en aller, s’évader, voilà encore une autre saison» devient « Measeveuas ». ou vous pourrez écrire en un mot plus long. «Menallersévadervoilàencoreune autresaison». La rétention devient facile et offre plusieurs alternatives quand on veut décoder.

Pour les mordus de maths que littéraire, servez-vous des formules mathématique comme mot de passe car c’est assez original : ACARREPLUSBCARRE » par exemple. Évitez par contre « e=mc² »

Dans l’ensemble, soyez créatifs et prudents. N’utilisez pas vos noms, celui de vos enfants encore votre date d’anniversaire. Car, c’est autant de pratiques qui vous exposent et rendent vulnérable votre accès WiFi. N’oubliez pas qu’à travers votre WiFi on peut aussi accéder d’autres de vos données.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage