Comment sécuriser son compte Outlook ?

Cet article que nous vous proposerons aujourd’hui aura pour objectif de mieux vous expliquer comment vous pourrez préserver votre compte Outlook d’un hacker.

Nous aborderons aussi la question d’une faille qui est désormais corrigée qui montre clairement qu’une erreur d’implémentation avait des conséquences vraiment graves voûtes désastreuse. Ce qui nous sera utile pour tirer des conclusions sur les stratégies à mettre en place pour la protection de votre compte Outlook.

Cet article peut aussi vous intéresser : Sécuriser son compte Twitter en quelques étapes

Le véritable problème dans le domaine de la sécurité informatique est généralement le même. Et ce problème est l’être humain. Outlook a amélioré la sécurité de son système en y rajoutant des alertes de connexion et le système d’authentification à double facteur (2FA). Mais le problème était sur deux angles et se situait plus généralement au niveau des adresses de secours. Il s’agissait d’adresses e-mail à procurer obligatoirement à la création du compte. Il y avait dans un sens des internautes peu soucieux de la protection de leur compte qui remplissaient n’importe comment les champs dédié à l’adresse de secours. Et dans un autre sens, les développeurs Microsoft qui se permettaient d’afficher l’adresse de secours d’un compte Outlook donné à tout le monde.

Il aurait suffi d’une démarche très simple, presque trop facile pour voler un compte Outlook. Connaissant le nombre d’usager de ce terminal et le budget), c’était ainsi une véritable négligence de la part de Microsoft qui retombe en effet sur la faute humaine.

Dorénavant, vous pourrez mettre sur vos listes de précaution, la sécurisation de son adresse de secours.

Cette adresse est également importante au même titre que l’adresse principale. De plus, quand vous ne connectiez pas pendant long moment, cela rendait votre compte vulnérable ça n’importe qui d’autre pouvait le réutiliser, ne aberration de plus.

Notez absolument ceci. Toutes les informations de sécurité autour de votre compte Outlook doivent être maniées avec sérieux et mises à jour dès maintenant s’il est nécessaire.

Prenez garde à ne jamais donner vos propres identifiants que ce soit les adresses e-mail les mots de passe à certains sites internet ou programmes.

Un logiciel capable de pirater Outlook.

PASS REVELATOR est le logiciel conçu par un groupe de pirate informatique capable d’hacker n’importe quel mot de passe de la messagerie Outlook. Cela fonctionne aussi pour Hotmail, MSN, Live, Passport et Office365.

A partir d’une adresse email, le logiciel va pirater le compte Outlook de la victime en quelques minutes seulement.

Vous pouvez télécharger l’application PASS REVELATOR : https://www.passwordrevelator.net/fr/passrevelator.php

Faites attention au enregistreurs de frappe.

Les enregistreurs de frappe ou keyloggers récupèrent tout ce que vous tapez sur votre clavier, qu’elle que soit la fenêtre active, peu importe le cryptage de la connexion. Avec les enregistreurs de frappe, sont des programmes de piratage les plus populaires de nos jours.

Mais à côté de cela nous avons le phishing, si vous voulez disons l’hameçonnage.

C’est un procédé très simple. On vous fera croire que vos infos ne sont pas à jour ou le pirate prétendre tout autre problème de connexion. Le but est de vous conduire sur un faux site qui récupèrera vos données de connexion dont votre identifiant et votre mot de passe. Le l’hameçonnage (phishing) par logiciel existe également, de façon typique, avec des logiciels qui vous demandent de vous connecter pour accomplir une action alors qu’ils vous subtilisent vos informations.

Outlook oblige en principe de choisir au minimum deux (2) éléments d’identification, mais pour beaucoup d’usagers, ces informations ne sont pas vraiment utile, d’où les soucis.

Faites attention à la réponse secrète

Certains des utilisateurs de Outlook pensent que la réponse secrète ne servira à rien, donc ils la donnent au hasard et ne s’en soucie plus. Ils l’oublient. Souviennent plus ou répondent généralement de façon mécanique à la question posée ce qui semble être juste cependant, c’est une très grave erreur. Car si une autre personne autre que vous connaît le « nom de votre premier animal» ou votre « héros de bande dessinée » votre compte est à sa merci.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage