La firme de cybersécurité McAfee intente une action en justice pour détournement secrets commerciaux contre ses anciens employés

La société américaine spécialisée dans la cybersécurité a décidé de poursuivre les membres de son ancienne équipe de vente car elle estime que ces derniers se sont rendu coupable de détournement de secret commerciaux à la concurrence.

Le concurrent en question n’est autre que TANIUM. À ce sujet une enquête a été lancée pour permettre d’élucider clairement l’affaire.

Selon McAfee, 3 de ses ex employés auraient ourdi un complot dans le but de voler des secrets qu’ils voudront plus tard partager avec le concurrent TANIUM. Selon le média Cyberscoop, l’action en justice a été initié auprès du district Est, de la cour de justice de l’État du Texas aux États-Unis.

Cet article va aussi vous intéresser : Quel logiciel pour sécuriser mon Windows ? Voici 7 Suites de Sécurité les plus performants du moment

Selon l’acte d’accusation, Allan Coe, Percy Tejeda et Jennifer Kinney, des ex agents commerciaux de haut grade, connaissant certains secrets industriels de la société de sécurité McAfee, surtout au niveau de ses tactiques commerciales, sans oublier sa stratégie globale de commerce, ce seraient rendus coupable de conspiration dont l’objet était de voler plusieurs informations confidentielles. Pour se faire, McAfee demande dans sa plainte le paiement de dommages et intérêts, pour les détournements de secrets commerciaux, et aussi pour « rupture de contrat, ingérence délictuelle, manquement à une obligation fiduciaire, complicité et complot. ».

Selon les pièces fournies au dossier judiciaire, tout commence par Percy Tejeda, qui démissionne de son poste vers la fin de l’année dernière, pour rejoindre la société concurrente à McAfee, Tanuim. société dont le siège est situé en Californie. Une fois dans la nouvelle entreprise, cet employé aurait incité Jennifer Kinney à démissionner à son tour et à le rejoindre en début de cette année. geste que la firme McAfee n’a pas du tout apprécié et a même interpellé le premier employé du fait que son contrat l’interdisait de faire appel aux agents de la firme de cybersécurité. Par la suite de cette interpellation une autre lettre venant de cette fois-ci de TANIUM, informe la direction de McAfee que un autre employé lié à la direction commerciale Allan coe, ce serait joint également à la concurrence.

Du fait de la position anciennement occupé dans l’entreprise, une enquête sera demandée et une analyse de leurs ordinateurs sera exigée dans le but de s’assurer qu’ils n’ont apporté aucune information confidentielle. Malheureusement selon les dires de McAfee, il en était le cas exactement. La firme de cybersécurité souligne que les employés incriminés aurait eu accès « à des renseignements confidentiels de McAfee avant et après avoir annoncé leur démission de McAfee. ». apparemment il aurait été constaté de transfert des informations confidentielles vers des adresses électroniques privées et vers Google Drive. Il aurait aussi été appréhendé l’usage de transfert vers des clés USB non autorisée par les services informatiques.

Pour confirmer, il est dit que Jennifer Kinney et Alan Coe avaient tous les deux le titre de « Key Deal Manager », et avait pour supérieur direct, Percy Tejeda, qui était alors l’ancien directeur de finances. l’ implication de ces employés dans les affaires commerciales de l’entreprise s’élevait à une dizaine de millions de dollars. il avait connaissance de tout ce qui était d’ordre économique, marketing, ainsi que les prix et d’autres données confidentielles. « Les informations recueillies au profit et/ou sous la direction de Tanium constituent des secrets commerciaux de McAfee. » expliquait la société.

Par ailleurs McAfee affirme ne pas être au courant de l’exactitude des données qui ont été dérobées par ses ex employés. Elle dit compter sur l’enquête judiciaire pour avoir accès aux périphériques utilisés pour les transferts de données. « De plus, certains des derniers actes de Kinney sur l’ordinateur de McAfee ont été de transférer dix-neuf courriels à un autre de ses comptes de courriel personnels (…) Plusieurs de ces e-mails contenaient des dossiers commerciaux de McAfee concernant les ventes récentes, les prévisions de ventes, les clients et l’équipe de vente McAfee. » expliquait la plainte.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage