Le piratage de nos smartphones devient de plus en plus inquiétant

Depuis quelques années les attaques informatiques sur les smartphones en particulier, ceux fonctionnant sur Android, se sont multipliées.

Ces différences attaque vise différents buts. De l’espionnage en passant par le vol de données personnelles, toutes les raisons sont envisagées pour s’en prendre aux mobiles de n’importe qui. L’industrie du piratage se porte bien et il ne fait que s’accroître.

La structure Checkpoint spécialiste dans la sécurité informatique et la cybercriminalité a fait une étude sur le premier semestre de l’année 2019. Cette étude porte sur les cyberattaques et la sécurité des smartphones. Selon son rapport, les attaques informatiques contre les smartphones ce seraient accrues de plus de 50 % par rapport à l’année 2018.

Checkpoint explique que cet accroissement d’attaque sur le mobile pourrait avoir avec l’accroissement des applications bancaires, compatible pour les téléphones portables. De ce fait attiré par le gain facile, la cybercriminalité s’est dirigée vers l’argent, l’une des principales raisons de leur activité. Le vol et la revente d’identifiant de bancaire et des données de paiement est l’un des marchés les plus prolixes du monde de la criminalité numérique.

Maya Horowitz responsable du renseignement et de la menace informatique à Checkpoint sur ZDnet disait ceci : « La forte augmentation des logiciels malveillants liés aux services bancaires mobiles est en corrélation avec l’utilisation croissante des applications bancaires mobiles… La méthodologie utilisée pour distribuer les programmes malveillants a également retenu les leçons du reste du secteur. Les constructeurs de logiciels malveillants proposent maintenant leurs malware à l’achat dans des forums clandestins ».

Il a été noté dans le rapport que les attaques de logiciels malveillants suivent à peu près les mêmes protocoles, surtout ceux qui s’en prennent aux ordinateurs bureaux. Les malwares pour mobile Android fonctionnent en sous plan rendant ainsi leur détection littéralement impossible. Certaines formes de malware Android ont même été développées avec des techniques d’évasion avancées afin de rester non détectées sur les appareils infectés.

Et pendant ces dernières années, de nouvelles formes de logiciel malveillant se développent de plus en plus pour contrer la sécurité Google. Google Protect de Android qui vise à assurer la fiabilité des applications installées sur des mobiles pose un grand problème aux pirates informatiques aussi, ces derniers cherchent dorénavant des moyens pour le contourner.

 Par ailleurs, le programme malveillant le plus répandu sur les mobiles est le logiciel « Triada ». Selon Le rapport de Checkpoint, il représente à lui seul 30 % des attaques récentes sur des smartphones. Il est catégorisé comme étant l’une des applications les plus sophistiquées en matière de piratage pour smartphone Android. Pour la petite histoire ce logiciel a été découvert préinstallé sur 20 000 téléphones Android bas de gamme.

Les chercheurs en sécurité informatique estiment que tant que les usagers continueront à utiliser tel qu’ils font leur smartphones, les attaques continueront. En effet, il faut avouer que la sécurité de nos téléphones portables passe souvent au second plan. Les Utilisateurs ne font pas beaucoup attention à leur pratique et leurs habitudes en ligne. De ce fait, ils s’exposent continuellement à toute forme de piratage. Pour dire que ce n’est pas aujourd’hui que les attaques cesseront.

Elles vont même s’accroître. « Les utilisateurs doivent protéger leurs appareils avec une solution globale qui bloque les logiciels malveillants et les attaques de réseau, ainsi que les fuites de données et le vol des identifiants, sans nuire à l’expérience de l’utilisateur », conseillait Maya Horowitz.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage