Les 3 menaces qui guettent aujourd’hui sur l’Internet

Pour certaines personnes comme Tim Berners-Lee, il existe trois choses qui peuvent se constituer comme étant des menaces très sérieuses pour le web aujourd’hui.

L’une d’elles est plus connu et le plus récurrente, c’est la diffusion de fausses informations.

Cet article va aussi vous intéresser : Les 5 menaces qui guettent nos smartphones au quotidien

 Depuis que l’opinion générale a commencé à se rendre compte des effets pervers de la chose, plusieurs institutions et personnalités publiques ont commencé à s’intéresser à sa véritable portée. Parmi ces personnalités il y a Tim Berners-Lee, le fondateur du World Wide Web. Il a affirmé c’est temps-ci que l’univers du Web présentait une « inquiétude grandissante ». Et pour mieux expliciter sa pensée, il dégage les 3 menaces qui pourrait inquiéter le web, que sont : « la perte de contrôle des individus sur leurs données personnelles, la diffusion de désinformation ou « fake news » sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche, et enfin la publicité politique » qui selon ce dernier a plus que besoin de transparence et aussi de compréhension.

 Le problème quant aux fausses informations sur le web, ce n’est pas le fait qu’elles existent, car elles ont toujours existé, mais c’est à la vitesse avec laquelle elle se propage sur Internet qui pose le souci majeur. et comme on le sait déjà, cela profite a beaucoup de l’individu qui ne sont pas toujours de bonne foi. « Nous devons repousser la désinformation en encourageant les gardiens tels que Google et Facebook à poursuivre leurs efforts pour combattre le problème, tout en évitant la création d’organes centraux pour décider ce qui est ‘vrai’ ou non » » expliquait Tim Berners-Lee.

Mais pour lui il ne faut pas simplement se contenter de faire vraiment confiance aux géants du numérique. Il Ajoute par ailleurs : « L’équipe de notre fondation travaillera sur nombre de ces sujets dans le cadre de notre nouvelle stratégie quinquennale en approfondissant la réflexion sur ces problèmes, en proposant des solutions politiques proactives et en formant des coalitions pour obtenir des résultats dans le sens d’un Web qui accorde les mêmes pouvoirs et opportunités à tous. Je vous encourage vivement à soutenir notre travail où que vous soyez en diffusant l’information, en faisant pression sur les entreprises et les gouvernements ou en faisant un don. »

Pour pallier aux problèmes qu’il a lui-même énuméré, il propose alors une solution plus pro active où il invite tout un chacun a participé. L’objectif est de mettre en place et qu’il appelait une « transparence algorithmique ».

Mais certaines questions vont rester poser au mérite d’être toujours sans réponse :

  • Peut-on vraiment lutter contre les fake news ?
  • Comment faire pour avoir le contrôle des données ? Quand bien même que différentes législations essaient de mettre en place un système adéquat, les géants du numérique ne sont-ils pas trop puissants ?
  • Pourra-t-il existé un autre modèle économique qui ne va pas favoriser l’expansion des fake news et la maîtrise illégale des données personnelles des utilisateurs du web ?
  • Peut-on réellement mettre fin aux publicités politiques peu transparentes.

Autant de questions qui nécessitent aussi pas mal de réponse.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage