Les applications les plus populaires sont les plus risqués sur Android

Selon une étude menée par checkpoint, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, les applications fonctionnant sous Android, dotées d’une forte audience sont en général, truffés de vulnérabilités, et souvent graves.

Selon les experts de la firme de cybersécurité, les vulnérabilités dont on parle ici existeraient depuis plusieurs années et qui jamais n’ont été corrigées. Le pire dans tout ça, ces applications sont disponibles sur le PlayStore de Google. Pour cela Checkpoint accuse les développeurs d’être assez négligents sur la sécurité de leurs applications.

Cet article va aussi vous intéresser : 15 antivirus à désinstaller de votre téléphone Android

Avoir analysé plusieurs applications disponibles sur la boutique d’applications de Google, il a été découvert par les experts de Checkpoint, 19 des applications ayant une très grande popularité et mise à jour régulièrement par leurs éditeurs contiendraient un code obsolète. parce que là il a été déduit que les développeurs ont préféré utiliser des lignes de code connaissant effectivement, leur obsolescence et « même des années après la découverte d’une vulnérabilité ».

Des pirates informatiques peuvent théoriquement exploiter ses failles pour exécuter des actions malveillantes sans que l’utilisateur principal du terminal ne s’en rend compte. « Trois failles de sécurité, découvertes il y a plus de deux ans, rendent des centaines d’applications potentiellement vulnérables à l’exécution de code à distance » expliquait Slava Makkaveev, un des experts en sécurité informatique de chez Check Point. « L’utilisateur ne peut pas faire grand chose pour protéger son smartphone » souligna t-il.

les applications concernées ici on été énuméré par la firme de sécurité informatique dans une liste complète. cette liste parait dans son rapport sur l’état de la sécurité des applications mobiles présentés dans le PlayStore. en tête de liste se trouvent les applications les plus utilisés au monde à l’heure actuelle. Il s’agit notamment de Facebook Instagram et Messenger.

Voici la liste au complet :

  • Facebook
  • WeChat
  • Facebook Messenger
  • SHAREit
  • Mobile Legends: Bang Bang
  • Smule
  • JOOX Music
  • WeChat
  • LiveXLive
  • Moto Voice BETA
  • Yahoo! Transit
  • Yahoo! Browser
  • Yahoo! MAP
  • Yahoo! Car navigation
  • AliExpress
  • Video MP3 Converter
  • Lazada
  • VivaVideo
  • Retrica
  • TuneIn

Informé de cet état de fait, le géant américain Google, propriétaire du Play Store, c’est engagé à ouvrir une enquête à cet effet. Facebook de son côté aussi essaie de rassurer ses utilisateurs qu’il met tout en œuvre pour assurer leur sécurité totale : « Les utilisateurs des services Facebook ne sont exposés à aucun des problèmes mis en évidence par Check Point en raison de la façon dont nos systèmes utilisent ce code » rassure le réseau social. Site dernier assure qu’un correctif de sécurité est déjà en développement.

Si des développements sont en cours pour accroître la sécurité de ses applications, il est appelé à la vigilance des utilisateurs quand à l’utilisation des applications. Une mise à niveau concernant les pratiques habituelles quant à l’usage des logiciels lorsque vous accédez au web. La balle est donc dans le camp utilisateur pour le moment.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage