Quand les téléphones Android sont plus sécurisés qu’iPhone

Les téléphones ayant comme système Android commence à être plus sûr que les téléphones sous Apple.

C’est le constat qui a été fait ces derniers temps. En effet selon les praticiens en cybersécurité, il sera plus facile aujourd’hui de pirater un iPhone qu’un téléphone sous Android.

Vous allez aussi aimer lire : 8 fonctionnalités à adopter pour mieux sécuriser son iPhone iOS 12

Le constat est désormais plus frappant surtout que Zeroduim, une agence dont la spécialité est la commercialisation d’attaques informatiques, c’est-à-dire qu’ils muette leurs compétences en matière de hacking sur le marché, a mis à jour récemment c’est prix relativement au piratage de smartphone Android et iOS. Sur ce nouveau tarif on constate que le piratage de téléphones Android coûte beaucoup plus cher que ceux de iOS, ce qui n’était pas le cas avant. De la sorte, un hacker qui est en mesure de trouver une faille de sécurité permettant de s’introduire dans un système de smartphone sous Android sans le toucher (appelé « Zero – clic ») pourrait dorénavant être rémunéré à hauteur de 2,5 million de dollars. Par contre, la prime pour la découverte les techniques de piratage par Zéro – clic sur iPhone est d’environ 2 millions.

Ce qui étonne plus dans cette histoire, c’est qu’avant la mise à jour de tarif, une découverte de faille sous Android ne valait que seulement 200 000 dollars. Tout simplement pour copier l’expression « Android reprends du poil de la bête. »

Il y a environ 5 ans de cela, le système d’iPhone était considéré comme étant des plus sécurisés au monde. L’une des raisons du succès des iPhones étaient justement cela, la sécurité de son terminal. Le piratage et difficile voire dans certains impossible. Ce qui était différent pour les téléphones sous Android, à cause de la flexibilité du système et le nombre adapté aux marques de mobiles qui ont existé et qui rendaient difficile les mises à jour système.

Mais depuis peu, les choses ont commencé à changer peu à peu. D’une part le premier responsable de Zeroduim affirme que de nos jours, il existe de nombreuses techniques de piratage des mobiles sur iOS. Que sa boîte a eu a refusé bon nombre d’offres qui lui ont été proposées par-ci par-là. Les failles les plus exploitées seraient fondées généralement sur l’application Safari et le logiciel de messagerie iMessage. « D’un autre côté, la sécurité d’Android s’améliore à chaque nouvelle version du système d’exploitation grâce aux équipes de sécurité de Google et de Samsung. Il devient donc très difficile et fastidieux de développer des chaînes d’exploitation complète pour Android, et il est encore plus difficile de développer des méthodes sans aucune interaction de l’utilisateur » notifiait le Boss de Zeroduim.

Pour la firme de cybersécurité, la valeur des iPhones dans leur marché va accroître lorsque Apple décidera d« améliorer la sécurité d’iOS et renforce les zones les plus faibles que sont iMessage et Safari ».

Et il faut avouer que ce ne sont pas les seuls reproches faits Apple depuis un certain moment. En effet en plus de la faille via l’application Safari et iMessage, les chercheurs du Google Project zéro avait découvert qu’il était possible de s’en prendre aux iPhones via des pages Internet piégées. Par ailleurs une bourde du géant américain vient d’aggraver les choses. En effet, leur dernière mise à jour a introduit dans le système d’iPhone une vulnérabilité qui avait été découverte et corrigé auparavant.

Plus en plus des failles de ce genre sont découvertes sur les mobiles iPhones, ce qui ternit de plus en plus sa popularité et encore sa crédibilité. Nous attendons la réaction d’Apple face à tout ceci.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage