Une extension Google pour protéger les utilisateurs imprudents

Récemment le géant du web Google a mis en place une nouvelle extension permettant de détecter les identifiants de connexion (c’est-à-dire mot de passe et nom d’utilisateur) qui ne sont pas sécurisés.

Cette nouvelle extension s’appelle « Password checkup » et est activé chaque fois que l’utilisateur est en ligne.

Cet article va aussi vous intéresser : Google et la question secrète des mots de passe

Ce nouveau programme a pour fonctionnalités de vérifier si nos identifiants de connexion, suite après diverses combinaisons, n’ont pas été divulgués sur Internet, surtout lors d’une violation des données personnelles ou encore de fuites d’informations émanant d’un serveur non sécurisé. La nouvelle extension Google va récupérer les identifiants que l’utilisateur va insérer dans les formulaires de connexion.

Ensuite elle va le comparer avec la base de données d’identification que possède Google (qui contient environ 4 milliards de données d’identification). Si les identifiants se trouvent dans la base de données des informations non sécurisé de Google, il va apparaître une fenêtre pour le signaler à l’utilisateur et lui demander d’effectuer quelques changements sur ses informations d’identification.

Selon Google ce programme a été conçu pour éviter toute intrusion dans la vie privée et dans la sphère de l’utilisateur. De la sorte, même Google, et autres pirates informatiques auront du mal à collecter certaines informations relatives à l’identification en ligne des nombreux usagers.

Certains experts extérieurs à Google ont permis la conception de Password checkup. Effectivement des experts cryptographie de l’Université the Stanford ont prêté main-forte à l’équipe de Google. « Password Checkup a été conçu conjointement avec des experts en cryptographie de l’Université de Stanford pour garantir que Google ne connaisse jamais votre nom d’utilisateur ou votre mot de passe, et que toute donnée de violation reste à l’abri d’une plus grande exposition. », a déclaré les responsables de la firme américaine. « Nous voulons vous aider à rester en sécurité non seulement sur Google, mais également sur le Web (…) Comme il s’agit d’une première version, nous allons continuer à la peaufiner au cours des prochains mois, notamment en améliorant la compatibilité du site et la détection des champs de noms d’utilisateur et de mots de passe. »

On a néanmoins pu observer des ressemblances entre ce service et celui de Firefox monitor que la firme Mozilla avait proposé depuis 2018. Mais dans le fond on se rend compte que les deux programmes sont très différents. En effet, le programme de Firefox ne fait que signaler via une alerte, l’utilisateur lorsqu’il accède à un site internet qui a été corrompu par une attaque informatique, où a été victime d’une faille de sécurité tout simplement les 12 derniers mois qui ont précédé.

Par ailleurs, du côté de Google, les fonctionnalités agissent de manière proactive, qui permet de vérifier les mots de passe et le nom d’utilisateur saisi en temps réel sur les formulaires en ligne. Alors que le moniteur de Firefox fonctionne en lien avec HaveIbeenPwned, pasWordcheck-up de Google lui fonctionne avec les données internes de géant américain ou autres Informations divulguées, différentes de celles de HaveIbeenPwned. Selon la firme américaine, l’expansion ne vérifie pas seulement le mot de passe à part et le nom d’utilisateur à part, il vérifie les deux en même temps.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage