Savoir si son smartphone a été piraté

Aujourd’hui tout le monde est pratiquement exposé à un possible piratage de son téléphone portable en particulier s’il est intelligent.

C’est dans ce contexte qu’il a été développé une technique permettant de savoir si l’on a bel et bien été piraté ou s’il y a des logiciels malveillants installer sur notre smartphone.

Cet article va aussi vous intéresser : Le piratage de nos smartphones devient de plus en plus inquiétant

La technique a l’air d’être toute simple. Il est démontré et expliqué par un expert en sécurité informatique. Pour ce dernier ce dernier, cela est très basique. Il suffit tout simplement d’installer logiciel antivirus sur son smartphone, et contrôler la consommation du trafic Internet à travers les statistiques. Pour cela, l’on n’a pas besoin d’être expert en cybersécurité ou en informatique quelconque.

C’est d’ailleurs ce que nous explique, le spécialiste du laboratoire d’analyses pratiques de la société russe « Jet Infosystems ». Il s’appelle Dmitri Kouramine. Ce dernier conseille de surveiller constamment le trafic internet de son téléphone. Le fait de consommer plus que d’habitude de manière soudaine et un signe qu’il faut prendre au sérieux. Cela peut cacher derrière un piratage informatique.

Comme nous le savons dans la pratique générale, les smartphones sont beaucoup utilisés par les individus, beaucoup plus que les ordinateurs ou autres outils informatiques. C’est d’ailleurs ces outils qui sont ciblés le plus par les cybercriminels. Avec les données qu’ils pourront recueillir, ils s’en serviront pour d’autres fins, tout aussi malveillant. « Dans tous les cas, ils commenceront à interagir constamment avec un serveur Internet quelconque. » explique Dmitri Kouramine. « L’utilisateur peut détecter une telle activité de manière indépendante grâce à la surveillance des ressources du système d’exploitation Android », explique ce dernier. « Pour se protéger contre les cybercriminels, il est recommandé d’utiliser un logiciel antivirus pour smartphones et de surveiller les statistiques de consommation du trafic Internet de diverses applications ».

C’est d’ailleurs dans un tel contexte que la société de Redmond Microsoft, alerte les utilisateurs d’Android contre un programme de rançonnage assez sophistiqué qui les menace.

Le chercheur explique un contexte assez simple. Prenons le cadre d’une application tel que « calculatrice », qui dans les normes n’est pas censée accéder à Internet.  Si elle commence alors à utiliser vos données internet, il fait clair que cela doit vous interpeller. « C’est un signal à 100% sûr que quelque chose ne va pas », note ce dernier. Dans de telles situations, les spécialistes conseillent de réinstaller à nouveau le système Android et de ne pas se contenter d’une simple restauration paramètres d’usine de votre smartphone.

Notons à titre de rappel que les cybercriminels arrivent facilement à infiltrer les smartphones des utilisateurs lorsque ces derniers veulent forcément utiliser des applications non officielles. Des applications qui ne sont pas le plus souvent sur le PlayStore de Google. En d’autres termes, ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui souvent sont la principale cause de leur piratage informatique. Cependant il faut soulever un bémol, tous les logiciels qui sont disponibles sur le PlayStore ne sont pas forcément des logiciels fiables. En effet, suite à une analyse menée par des spécialistes de la sécurité informatique de la société de l’Institut IMDEA et NortonLifeLock sur près de 8 millions d’applications disponibles dur le PlayStore, il a été découvert que près de 10 % à 24 % d’entre elles étaient indésirables ou dangereuses pour la sécurité des smartphones.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage