Archives pour l'étiquette mot de passe

Mots de passe contre sécurité biométrique

Les mots de passe commencent peu à peu à perdre de leur superbe. Les experts en sécurité n’aiment plus vraiment les mots de passe.

Leurs réinitialisations est un des travaux les plus fastidieux qui soit. Sans oublier que pas mal de monde ne savent même pas définir un bon mot de passe.

Cet article peut aussi vous intéresser : Les failles des sécurités biométriques

Nous n’aimons pas que nos mots de passe soient trop compliqués donc soit on le fait simple, on le note quelque part on risque de l’égarer ou de le faire découvrir par quelqu’un d’autre.

Les pirates informatiques quant à eux raffolent les mots de passe car c’est la façon la plus simple pour s’introduire dans le système des personnes victimes de leurs manigances. Aussi, casser les mots de passe est l’une des leur activité favorite.

Mais aujourd’hui, plusieurs techniques se profilent pour voler la vedette aux mots de passe. D’abord, l’authentification à double facteur qui permet avec des applications de rendre subsidiaire l’usage de mot de passe.

Mais au-delà de tout ça, peu à peu, les codes se trouvent sur le chemin d’être détrônés par le corps humain. On parle alors de sécurité biométrique. Les smartphones sont les outils qui ont initiés cette avancée au niveau de la sécurité des terminaux. Avec le déverrouillage par empreintes digitales ou authentification par reconnaissance faciale ont développé le système de sécurité, en excluant pratiquement le mot de passe. Puis on se rend contre que poser son empreinte sur le lecteur est beaucoup plus ergonomique que taper des codes que souvent, il nous arrive même d’oublier. Rapprocher le téléphone de son visage pour authentification est encore plus aisé.

Ces nouvelles technologies de sécurité trouveront certainement leur apogée si on arrive à les inclure aux ordinateurs et à d’autres terminaux. La firme Microsoft travaille sur ce projet pour atteindre cet objectif : supprimer les mots de passe du système Windows 10 par combinaison de la technologie biométrique et l’authentification multifactorielle en passant par le système « Windows Hello ». Selon Microsoft, ce service est utilisé par plus de 47 millions d’individus.

En début d’année, une institution bancaire britannique avait dans son plan de développement, signifiée qu’elle était en train de tester un moyen d’accès via des données biométriques (empreintes) sous le système Windows Hello. L’agence de sécurité informatique britannique National Cyber Security Center avait de son côté annoncé que les institutions gouvernementales devraient être sous système Windows Hello for Business en suivant le déploiement de Windows 10.

Cependant, si l’utilisation des données biométriques dans notre sécurisation semble plus ergonomique, nous ne pouvons pas nier que cela présent un risque avéré. En effet, un mot de passe erroné peut être réinitialisé. Quoique cela soit ennuyeux, C’est possible. Mais quand est-il de notre empreinte digitale, de notre ADN qui eux sont permanents. Aussi, même si la sécurité biométrique est alléchante, avant de nous débarrasser définitivement du mot de passe à son profit, cela mérite plusieurs questionnements.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Les smartphones les plus sécurisés en 2019

Aujourd’hui la cybersécurité et la cybercriminalité sont c’est deux facettes des mêmes pièces qui les plus dynamiques du monde de numérique.

L’enjeu de la protection des usagers du net de plus en plus grandissants. Les terminaux que tous utilisent représentent une part de nos choix dans notre propre sécurité.

Cet article va aussi vous intéresser : Comment protéger son Smartphone Android du piratage ?

Aujourd’hui, nous avons décidé de de vous parler des smartphones les plus sécurisés du moment.

Le Katim

Le smartphone de marque KATIM est bien-sûr un modèle pas très célèbre. Il a été créé par la firme DarkMatte, experte en cybersécurité. Ce téléphone est reconnu depuis plus de trois ans maintenant comme un des mobiles les sécurisés qui existent sur terre. En effet, il possède des systèmes de sécurité les plus fiables et solides pouvant exister dans un téléphone. L’une des subtilités de son système sécuritaire réside dans ses programmes d’autodestruction (de messages, du système,etc.) Il détient plusieurs systèmes de sécurité époustouflants pour assurer la sécurisation de vos communications et vos accès à internet.

Le Blackphone 2

C’est un téléphone qui est célèbre dans le monde professionnel et sur le circuit de la concurrence des mobiles de haute sécurité. Disposant lui aussi de divers systèmes de sécurité aussi sophistiqués les unes que les autres, il a été primé à plusieurs reprises comme l’un des meilleurs appareils sécuritaires de ces cinq (5) dernières années.

Ce téléphone coûte aux Etats Unis la bagatelle de Six cents (600) dollars, et un peut plus élever en Europe.

Le Sirin Solarin

Le Sirin Solarin est un téléphone coûteux réservé à une clientèle assez réservée. Coûtant environ les Seize mille dollars américains (16 000 $) ce téléphone est prêt à offrir à son détenteur toute la sécurité possible. Un qui allie Luxe et sécurité

Le Sirin Finney

Téléphone à usage ciblé, le Sirin Finney est surnommé par son constructeur le premier « blockchain smartphone ». Par conséquent, son utilisation pour les menus actions standards des smartphones classiques est limitée. Comme le Sirin Solarin, il offre une grande sécurité mais aussi un Esthétique assez crédible.

Blackberry Touch 2

Reconnue pour ses appareils de haute sécurité, la firme canadienne Blackberry nous offre Un bijou de technologie avec son bébé, La Blackberry Touch 2 avec toujours le clavier physique de la tradition Blackberry. Fonctionnant en standard avec Android 8.1, le système de sécurité de ce modèle est conçu pour rassurer. Sans oublier certains logiciels spécialisés de maison inclus dans systèmes pour vous assurer d’une protection maximale.

UnaPhone Zenith

Le UnaPhone Zenith conçu comme mobile de services. La marque travail avec la firme, LG le géant de la technologie. Il tourne sur le système Android 6.0 spécialement modifié pour s’adapter à ses exigences de sécurité. Ce mobile assez simple mais adapté pour un usage professionnel, si vous êtes une entreprise débutante. Il vous offrira l’étendue d’une sécurité à triple vitesse avec son systeme d’exploitation UniOS. Prenant en charge la connectivité double carte sim, vous aurez un bon outil pour votre quotidien.

Le téléphone Turation

Ce téléphone est un bijou de la firme spécialisée Turing Robotics Industries. Spécialement développé pour sécuriser les données enregistrées dans son stockage interne, notons que ce terminal est à un prix assez abordable. Malgré son prix, il est considéré comme l’un des smartphones les plus sécurisés de ces derniers temps. Il offre des performances allant jusqu’à 2.5 GHz avec un processeur quad core soutenu par trois Go de RAM. Avec une batterie de 3000 mAh, son autonomie peut aller jusqu’à deux jours.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment sécuriser son compte Instagram ?

Instagram est aujourd’hui l’une des plateformes en ligne les utilisées au monde.

Elle compte en son sein des millions d’utilisateurs. Son application est des plus adulés. Cependant, l’inquiétude majeure quand on se sert d’une application, c’est la sécurité de nos données personnelles qui importe. Alors il serait question de savoir comment protéger sa vie privée dans un système de plus en plus intrusif.

Cet article va aussi vous intéresser : Comment pirater un compte Instagram ?

Comment pirater un compte Instagram ?

Si vous voulez pirater un compte Instagram, utilisez ce petit logiciel conçu par des hackers professionnels. Il peut hacker n’importe quel compte en seulement quelques minutes à partir d’un email, d’un numéro de téléphone ou d’un identifiant.

Vous pouvez télécharger PASS DECRYPTOR en suivant ce lien : https://www.passwordrevelator.net/fr/passdecryptor.php

Comment se protéger du piratage quand on est sur Instagram ?

1) Composer un mot de passe solide.

La composition du mot est plus qu’essentielle. Nous ne vous le dirons pas assez. Pour composer un bon mot de passe, vous éviterez :

– de vous servir de vos nom(s) et prénom(s)

– de votre date de naissance

– d’une référence familiale ou affective.

– du fameux 4 fois 0, le 12345 ou le 87654322

– Ne pas utiliser les mêmes mots de passe pour tous vos comptes.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est à ça que pensera le pirate informatique quand il tentera de vous pirater.

Pour un bon mot de passe, il est conseillé :

– d’avoir un code au moins 8 caractères si possible

– de faire des combinaisons différents caractères (lettres, chiffres, symbole, etc.)

– d’utiliser dans certaines possibilités des phrases ou des citations ou encore, des formules mathématiques.

– enfin il vous est fortement conseillé de changer régulièrement votre mot de passe pour éviter qu’il ne tombe entre les mains de mauvaise personne.

2) Optez pour l’authentification à double facteur.

Aujourd’hui c’est une des méthodes les plus sûres pour se protéger du piratage de votre compte. Car à moins que le pirate ait votre téléphone portable entre ces mains, il ne pourra pas accéder à votre compte. Et c’est aujourd’hui possible sur pratiquement tous les réseaux sociaux et Instagram en fait partie. En effet, à chaque fois qu’une personne tentera de se connecter à votre compte, il lui faudra non seulement trouver votre mot de passe, mais aussi le code qui vous sera envoyé par SMS.

Voici comment faire pour accéder aux paramètres: ouvrez l’application « Instagram » et connectez-vous à votre profil.

Ensuite, cliquez sur « l’authentification à deux facteurs » puis sur « Exiger le code de sécurité ». Un message apparaîtra, après quoi vous cliquerez sur « Activation ».

3) Optez pour un profil privé.

L’une des manières de se sécuriser et de ne pas laisser tout monde accéder librement aux contenus que vous mettez en ligne, quoique ce soit comme réseau social. Aussi rendez vos publications privées. Limitez votre audience personnelle si ce n’est pas dans un contexte publicitaire ou marketing.

4) Bloquez les inconnus ou les profils douteux.

Si vous êtes une personne publique, vous avez forcément des personnes qui vous suivent sans que vous ne sachiez qui ils sont. Alors un conseil, supprimez les profils qui ne vous inspirent pas confiance. N’hésitez surtout pas sur ça. Allez dans les paramètres, et nettoyez votre compte.

5) N’indiquez pas votre emplacement dans vos publications.

Aujourd’hui il est de pratique de localiser sa position lors d’une publication en ligne. Pour soit frimer ou juste pour le fun de faire savoir à ceux qui vous suivent. Cependant, en le faisant, nous nous exposons et nous risquons d’attirer vers nous de potentiels malfaiteurs. Aussi, désactivez vôtre localisation.

6) Ne cliquez jamais sur les liens sans aucune nécessité.

En effet, il est légion de voir sur les réseaux sociaux des publications dans lesquels des promesses sont faites et des plans juteux. Nous ne disons pas que cela est toujours faux, mais si celui qui le génère n’est pas une institution ou une structure reconnue, ne cliquez pas sur le lien.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage



Epitech se fait pirater

La célèbre école d’informatique dénommée Epitech traverse ces derniers temps un problème sérieux.

En effet elle est victime comme bon nombre de structures ces derniers temps, d’une fuite de données personnelles. Et ce depuis la mi semaine.

Cet article va aussi vous intéresser : 106 millions de victimes pour le piratage de Capital One

C’est un individu connu sur le pseudonyme de « Epitek reveal », précisément un groupe de hackers activistes qui voulant à travers les contenus diffusés mettre à nue les conditions de vie déplorable des étudiants, est l’auteur de cet acte frauduleux. En effet, il avait procédé à la publication sur les réseaux sociaux des données personnelles qu’il a probablement dérobées. Les informations étaient visibles sur Github, Méga, et Twitter et d’autres sites internet.

Selon les informations reçues, les données publiées auraient été volées sur le réseau informatique d’Epitech.

Selon un responsable de l’établissement du nom de Emmanuel Carli : « il s’agit essentiellement des données dont nous disposons pour contacter les élèves en cas de besoin : numéros de téléphone, mail. Nous n’avons peut-être pas découvert l’intégralité des informations mais d’après nos analyses, il n’y a pas de documents sensibles tels que des papiers d’identité. »

Les informations concernées seraient composées de données nominatives telles que des noms, des Curriculum vitae, des numéros de téléphone et des adresses mail et non nominatives concernant les étudiants et les membres de l’administration. Apparemment il y aurait, selon le témoignage de certains étudiants, des documents personnels sont des cartes d’identité, des comptes rendus pédagogique etc…

C’est le magasine « Zataz » qui fut le premier à publier sur cette fuite d’information. Mais selon les informations qui proviendraient de la direction, tous les étudiants ont été informés officiellement de la fuite par les autorités de l’établissement et ont été invités à prendre les précautions nécessaires pour éviter de subir les effets néfastes de cette fuite. L’école assure qu’elle fait tout son possible pour retirer les informations publiées sur le web au détriment des vrais titulaires.

Pour l’heure, ils affirment trier les données et chercher à déterminer comment cela a pu arriver. L’établissement a signifié avoir débuté plusieurs procédure en vue de faire sanctionner cet acte. D’abord, une auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, ensuite, une poursuite pénale près de juridiction compétente. On essaie tant bien que mal de soupeser l’impact du problème et l’étendue des dommages sur les victimes directes, en particulier les étudiants. Une adresse Mail spéciale a été instituée pour être à l’écoute de tous les élèves.

Pour le moment, l’on ignore totalement les raisons qui ont motivé le hacker faire ces publications. Par ailleurs, sur Github, le hacker mettait en avant une sorte de maltraitance des étudiants. De ce fait, les autorités de Epitech ont déduit de cela que le coupable serait peut-être un ex collaboration de l’établissement. C’est en ces mots que le Directeur Général de Epitech l’expose: « On s’oriente vers l’hypothèse d’une fuite orchestrée par un ancien collaborateur qui avait accès à des informations administratives dans le cadre de ses fonctions. »

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

La clé de sécurité, qu’est-ce-que c’est ?

Parmi les stratégies dévoilées et conseillées pour sécuriser son accès internet à ses comptes, l’idée des clés de sécurité est une nécessité.

Les clés de sécurité sont des composantes du système d’authentification à double facteur.

Cet article va aussi vous intéresser : Les astuces pour sécuriser sa connexion Internet

Dans certains systèmes informatiques, l’usage de l’authentification à double facteur nécessite deux étapes. D’abord une première validation au niveau de la plateforme en ligne, ensuite, vous devrez confirmer votre validation par un code qui vous sera envoyé par message ou e-mail.

Dès l’instant où vous avez opté pour ce type d’authentification sur votre plateforme, vous serez dans de configuration d’une clé de sécurité. Notez que la clé de sécurité est un outil qui joue les mêmes rôles que la clé de la porte.

En effet, une fois configuré, vous ne pourrez pas accéder à aucun de vos comptes ou application sans elle. La porte ne s’ouvrira pas. Après avoir entré vôtre identifiant de connexion, vous devrez utiliser votre clé de sécurité physique

Notons aussi que seuls quelques navigateurs fonctionnent avec les clés de sécurité, Google notamment. Si la clé de sécurité que vous avez est une clé U2F c’est à dire « Universal Second Factor », s’il est compatible, vous pourrez vous en servir pour accéder à Facebook depuis un terminal non reconnu.

Ajouter une clé de sécurité, comment s’y prendre

Pour configurer votre compte avec une clé de sécurité par authentification à double facteur, vous devez utiliser un appareil sous-système Android qui sera compatible NFC et le navigateur Google Chrome, la dernière version avec Google Authentificator Installer. De plus, la clé de sécurité doit être aussi compatible NFC. Une fois terminé, sélectionnez l’engrenage, allez au bas de la page puis cliquez sur « Paramètres et confidentialité » ensuite « Paramètres » et enfin sélectionnez « Sécurité et connexion ».

Rester toujours aussi de la page et cliquez sur « Utiliser l’authentification à deux facteurs » une fois cela fait, choisissez « Clés de sécurité » et « Ajouter une clé de sécurité.» Et continuez à suivre les instructions qui s’afficheront sur l’écran. Si l’ajout de votre clé de sécurité se passe comme prévu. Vous verrez le nom de votre clé s’affichera dans la partie clé de sécurité.

Utiliser votre clé de sécurité une fois configurée

Si vous optez pour le système d’authentification à double facteur accompagnée de l’usage d’une clé de sécurité, quand vous essayerez d’accéder à Facebook depuis Google Chrome, placez la clé juste derrière l’appareil que vous utilisez, surtout si vous vous servez d’un appareil non reconnu à l’usage habituel. En cas de défaillance, si votre clé ne fonctionne pas, assurez-vous de ne pas être déjà lieu par une autre configuration. Si vous avez déjà paramétré une application ou l’envoi de texto, cela pourrait s’expliquer. Si vous avez déjà configuré l’une de ces deux méthodes de sécurité, essayez de vider votre cache et d’effacer vos données temporaires.

Si vous l’avez déjà paramétré. Essayez de redémarrer votre téléphone portable ou votre terminal.

Si votre système d’exploitation est Linux, vous serez obligé de suivre cette étape de plus être en mesure votre clé.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage