Archives pour l'étiquette mot de passe

Comment pirater un compte Twitter ?

Twitter est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés Monde.

Sa popularité le rend célèbre et attire des convoitises. Il peut vous êtes venu à l’idée de pirater un compte Twitter. Celui de votre petite amie, votre enfant, un ex ou toute autre personne.

Cet article peut vous intéresser également : Comment récupérer mon mot de passe Twitter ?

Vous voulez tentez, alors c’est très simple. Mais ce que nous vous attendrons ici est juste dans l’intérêt de votre apprentissage. Ce que vous en ferez-vous incombe. D’abord, notez que c’est illégal d’accéder au compte Twitter d’une personne en la piratant . Mis cela ne vous arrête pas, Twitter peut être piraté soit par une applis, soit par la technique de l’hameçonnage.

Il est vous est possible de pirater Twitter grâce à une application. Pour cela, nous vous recommandons PASS RECOVERY. C’est une application fiable qui est acquis par des milliers d’individus par jours.

Téléchargez le grâce à ce lien https://www.passwordrevelator.net/fr/passrecovery.php

Installez le en trois (3) étapes:
1) Installez le programme pour être en mesure d’accéder à Twitter
2) Ouvrez le programme et exécuter le sur le système.
3) Suivez les instructions.

Ce logiciel une fois opérationnel vous fournira toutes les informations de connexion dont vous aurez besoin. Les mots de passe surtout. Pour pouvez pirater plusieurs fois le même compte et à plusieurs reprises si besoin est.

Deuxième astuce, pour pirater un compte Twitter, vous pouvez passer par un groupe de hackers privés qui vendent leurs services en ligne. Ils ont différents sites ‘auxquels vous pouvez accéder par Google. Personnelles, on ne peut juger l’efficacité de cette initiative ni la légalité, mais ça existe belle et bien. Moyennant un forfait, ils peuvent ou proposent de vous donner accès à n’importe quel compte. Le risque ici, parce qu’il existe un risque énorme, est que ces hackers puissent vous doubler et utiliser les accès qu’ils ont procuré à leur propre intérêt.

Pirater un compte TWITTER par la technique l’hameçonnage de façon directe.

Par la méthode sans logiciel, nous allons vous parler de l’hameçonnage.
Dans un précédent article, nous vous avons parlé de cette technique. Le principe est le même.

C’est une méthode très prisée par les pirates informatiques car elle permet de pirater simplement ses proches, mais aussi les personnes que nous ne connaissons pas. Ici pas besoin de l’identifiant ou du numéro de téléphone.

Pour s’employer à l’hameçonnage ou au fishing, vas consister à créer tout simplement une page factice de connexion pour le site Twitter. En il faut attendre les utilisateurs pas trop vigilants qui viendront saisir leurs données de connexion pour avoir accès à leur compte en ligne. De ce fait, la page factice enregistre les informations utiles et les envoie à son créateur dans un format type « fichier texte » pour lui faciliter l’usage. Ayant toutes les informations de connexion, le pirate aura accès au compte choisi pour ses opérations à sa guise.

Par ailleurs, il faut noter que l’hameçonnage se fait avec des applis spécialisées. Aussi cela nécessite une très bonne maîtrise de la programmation, donc du langage informatique. C’est l’un des désavantages de l’hameçonnage. Peut utile pour les profanes de l’informatique. De plus il est moins précis. En effet cette méthode ne permet de cibler avec efficacité des personnes particulièrement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment protéger son Smartphone Android du piratage ?

Dans un ancien article, nous vous avons donné de méthodes pour protéger vos iPhone. Aujourd’hui, la tendance porte sur les Android. D’abord parce que ce sont les plus utilisés, ensuite, les scandales de fuite de données les concernent plus.

Cet article va aussi vous intéresser : Le système d’exploitation des mobile Android piraté par « l’agent Smith »

D’abord, parlons des méthodes de prévention. En premier lieu, il faut savoir qu’il est très facile de nos jours de pirater. Aller faire un tour sur internet. Vous verrez mille et une astuces. Cependant cela n’est pas à votre avantage. Car étant beaucoup connecté à internet nous sommes très vulnérables.

1- Aussi, il est très important d’avoir son téléphone toujours à jour.

C’est l’une des attitudes les plus importantes pour avoir un mobile sécurisé. Les mises à jour permettent de corriger les failles de sécurité découvertes. De ce fait plus vieilles versions d’Android sont vulnérables beaucoup plus que les nouvelles face aux attaques. Si votre téléphone vous signale d’installer une nouvelle mise à jour, n’hésitez pas et faîtes le plus tôt.

Pour la procédure de mise à jour :

– D’abord, accéder aux paramètres du téléphone,

– Choisissez l’option « système » ensuite sélectionnez « mise à jour »

– si après vérification une mise à jour est disponible, profitez-en pour vous mettre à niveau.

Par ailleurs, en plus de la mise à jour,

2- Pensez à sécuriser votre mobile par un mot de passe.

Un mot de difficile à deviner car les 12335 sont à bannir.

3- Pensez aussi à verrouiller vos applications par des mesures de chiffrement.

Il existe aujourd’hui des logiciels permettant de sécuriser vos applications en exigeant avant leur usage des mots de passe.

4- Télécharger uniquement vos applis sur Google Play.

Evitez les stores alternatives car ils ne sont pas sécurisés et vous livrerai vous-même votre mobile au piratage. Google propose depuis quelques mois le programme Play Protect. L’objectif est d’améliorer la sécurité de son système d’exploitation. Ce programme permet d’analyser les applications installées sur le mobile de s’assurer qu’elles ne sont pas corrompues. Activez s’il est incorporé à votre mobile Android.

5- Enfin, éviter surtout de télécharger des fichiers médias (vidéos, sons, photos…) sur des plateformes douteuses ou dont vous ignorez la configuration.

Les chevaux de Troie sont des virus qui se cachent derrière des fichiers que nous téléchargeons. Par cet accès à votre téléphone, le pirate peut vous espionner et voler vos données à sa guise.

6- Installer un antivirus sur votre mobile pour vous prémunir de ce genre de programme.

Mais il peut toujours arriver que vous vous fassiez pirater, quand bien même vous prendriez toutes les précautions idoines. Aussi vous devez constamment surveiller votre téléphone et être observateur de ne serait-ce qu’un petit bug. Les mobiles piratés réagissent en conséquence donc remarquer les irrégularités et soyez prêts à les corriger.

Les signes les plus fréquents quand un mobile est piraté sont liés à la connectivité ( augmentation de la consommation de données internet, le ralentissement des téléchargements ou des mises à jour), à la performance du mobile ( traitement des informations lents, blocage des fonctionnalités de temps à temps, exécution lente ou non conforme des tâches exigées) et à la configuration ( certains paramètres s’activent où se désactivent à l’insu du propriétaire du téléphone, certaines applications autorisent des actions non voulues, etc…)

Pour conclure, noter que la sécurité de votre mobile dépend d’abord de vous et des usages que vous en faites.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Active Assurance condamnée à 180 000 euros d’amende par la CNIL.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a annoncé ce 25 juillet une sanction s’élevant à cent quatre-vingts milles (180.000) euros aux dépens de la société « Active Assurances ».

Suite à une série d’investigations menée par l’autorité de régulation, il a été prouvé qu’il existaient une défaillance sécuritaire sur le site de la firme d’assurance dont le lien suit : « www.activeassurances.fr », défaillance qui donne la possibilité de faire des demande de devis, de faire des souscriptions ou contrats ou encore avoir accès à son espace personnel.

Cet article peut vous intéresser aussi : Comment protéger ses données personnelles sur Internet ?

De ce fait, par des liens hypertextes qui étaient référencés, par un moteur de recherche, l’on pouvait accéder aux comptes des clients de la société d’assurance. Dans une déclaration, la CNIL soulignait que les données ou tous types d’informations reliées aux clients pouvaient être accessible à n’importe qui. De ce fait, toutes personnes ayant su manier les barres de recherches pouvait se procurer les copies de certains documents. C’est un client qui a signalé en juin 2018 cette faille. Car, à partir de son compte, il avait remarqué qu’il pouvait avoir accès aux données des autres clients.

L’autorité de régulation reproche aussi à Active Assurances un autre manquement dans la protection des données contenues dans les comptes de ses clients. En effet, elle remarque que (la CNIL) les mots de passe de certains comptes correspondaient aux dates de naissance de ses clients tout simplement. De plus, juste après avoir créé leur compte, les clients recevaient par message électronique leurs identifiants et leurs mots de passe. Et le comble, cela était mentionnés de façon claire dans le message.

Après sa sentence contre la firme L’autorité administrative indépendante, la CNIL, a donné des arguments pour justifier sa peine d’amende. L’autorité de régulation affirme qu’il y aurait eu atteinte à la sécurité des données personnelles des personnes clientes de la firme (d’Active Assurances.) Les données concernées sont Les comptes clients, les permis de conduire et des RIB emmagasiner sur le serveur du site de la d’active Assurance. La CNIL soutient qu’elles ne bénéficiaient pas d’une protection solide. La vie privée de ces derniers a été exposée à la merci des vols et violations de tout genre.

Ce cas n’est pas isolé. La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en abrégé CNIL, depuis un moment ne cesse enchaîne les amendes pour défaut de faire pleuvoir les amendes pour inobservation des mesures de protection des données à caractère personnel.

On compte des milliers de clients concernés par cette défaillance du système qui a touché les comptes de milliers de clients mais aussi de certaines anciens personnes ayant résilié leur contrat avec la société depuis un moment.

Ainsi conformément au règlement général sur la protection des données (en abrégé RGPD), précisément en son l’article 32, la société Active Assurance à été condamnée pour violation à son obligation de protection (sécurisation) des données à caractère personnel. La Commission Nationale de l’informatique et des libertés reconnait néanmoins la réactivité de la firme à la découverte de la défaillance et salue.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Comment pirater un mot de passe Instagram ?

Que ce soit le nôtre ou le compte d’une autre personne, pirater un domaine en ligne se fait et se fera toujours de façon plurielle.

Vous pouvez pirater n’importe quel compte ligne: Facebook, Twitter, GMail ou Instagram. Pour les deux premiers, nous avons déjà rédigé des articles y afférant. Faites un tour sur notre page. Aujourd’hui nous allons nous intéresser au piratage du compte Instagram.

Avant de commencer, noter que, quel que soit votre statut, quel que soit le lien qui vous unirait à votre victime, le piratage d’un compte est une infraction. Cela veut dire que vous pourrez être punis pour cela. Mais apprendre étant votre droit, nous vous apprendrons. Suivez nous et attentif.

En premier lieu, vous n’avez pas besoin d’être un génie informatique pour pirater un compte Insta. C’est très facile si vous suivez les règles. Il existe deux méthodes : la méthode logicielle et la méthode directe.

Pirater un compte Instagram avec un logiciel.

Si vous tapez dans le champ de recherche Google « logiciel pour pirater Instagram » vous aurez des centaines des de réponses en référence. Cependant, le piratage étant sensible, mieux vaut vous tourner vers des logiciels sur qui ne vous trahirons certainement pas.

Le logiciel que nous vous recommandons est PASS DECRYPTOR. Il est conçu pour vous trouver tous les mots de passe de tous les comptes Instagram que vous voulez. Et ce, en trois (3) étapes seulement :

1 – Vous l’installez.

2 – Ouvrez le logiciel en suivant les instructions.

3 – Insérez dans le champ indiqué le numéro de téléphone où l’adresse e-mail ou l’identifiant de la personne que vous voulez hacker et cliquez sur OK.

En quelque minutes, votre piratages est terminé et vous aurez un accès illimité au compte. Pour couronner le tout, le logiciel peut vous permettre de pirater autant de fois le compte de votre choix. Cependant, vous devez vous assurer de toujours connaitre l’identifiant de connexion de la personne visée.

Vous pouvez l’essayer gratuitement en cliquant sur le lien suivant : https://www.passwordrevelator.net/fr/passdecryptor.php

En plus de cette méthode, voyons la méthode directe

Pirater un compte Instagram de façon directe.

Par la méthode sans logiciel, nous allons vous parler de l’hameçonnage. C’est une méthode très prisée par les pirates informatiques car elle permet de pirater simplement ses proches, mais aussi les personnes que nous ne connaissons pas. Ici pas besoin de l’identifiant ou du numéro de téléphone.

Pour s’employer à l’hameçonnage ou au fishing, vas consister à créer tout simplement une page factice de connexion pour Instagram. En il faut attendre les utilisateurs pas trop vigilants qui viendront saisir leurs données de connexion pour avoir accès à leur compte en ligne. De ce fait, la page factice enregistre les informations utiles et les envoie à son créateur dans un format type « fichier texte » pour lui faciliter l’usage. Ayant toutes les informations de connexion, l’hameçonneur aura accès au compte choisi pour ses opérations à sa guise.

Par ailleurs, il faut noter que l’hameçonnage se fait avec des applis spécialisées. Aussi cela nécessite une très bonne maîtrise de la programmation, donc du langage informatique. C’est l’un des désavantages de l’hameçonnage. Peut utile pour les profanes de l’informatique. De plus il est moins précis. En effet cette méthode ne permet de cibler avec efficacité des personnes particulièrement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage

Un recours collectif contre Yahoo! interrompue. La juge en charge s’y oppose.

Chantal Tremblay, juge de la cour suprême au Canada, a formé une opposition ferme à l’initiative d’un recours collectif qui visait la firme française YAHOO.

Cette action judiciaire puiserait sa source dans une attaque qu’aurait subie Yahoo. Cette cyber attaque a selon les plaignants porté atteinte à la confidentialité des données qui étaient les leurs.

La juge en charge de l’affaire n’a pas donné son aval pour autoriser action en responsabilité, ce qui lui barre la route.

Cet article peut vous intéresser également : Le mot de passe jetable selon Yahoo!

L’origine de cette affaire remonte depuis en septembre 2016, ou la firme Yahoo ! avait annoncé publiquement dans un communiqué de presse qu’environ cinq cents (500) millions de ses utilisateurs auraient été les victimes d’une attaque cybernétique ayant lieu en l’année 2014 et que dans la foulée, leurs données personnelles ont été dérobées. Et voilà que décembre 2016, la firme annonce encore à ses utilisateurs d’une autre attaque cybernétique qui a eu lieu en l’an 2013. février 2017, les utilisateurs de la plateforme sont informés à propos de l’usage de cookies qui seraient falsifiés. Et ces cookies factices avait été ce par quoi des personnes mal intentionné ont réussi à s’infiltrer dans le réseau et d’accéder aux informations que contenaient les comptes des utilisateurs entre la période 2015 – 2016.

Les informations dérobées comprendraient :
– des dates de naissance
– des adresses courriers électroniques
– des noms d’utilisateurs
– des contacts de téléphonie mobile.
– des mots de passe chiffrés
– et dans des cas tiers, les questionnaires de sécurité et leurs réponses en cours, en version chiffré ou non.

C’est au vu de tout cela que les victimes de ces attaques ont voulu initier un recours collectif. Ils déposèrent une demande tendant à obtenir l’autorisation du recours en collectif.

Brigitte Bourbonnière, celle qui agissait en représentante des victimes, avaient vous exiger une indemnisation complète des personnes ayant subi un dommage, personnel ou économique suite au vol de leurs données à caractère personnel. Elle invoque le manque de vigilance de Yahoo et l’accuse de n’avoir pas assez pris les mesures de sécurité qui s’imposaient. Aussi, C’est leur négligence qui aurait favorisée la fuite de leurs données personnelles.

Selon la Cour supérieure, les arguments avancés par les plaignants n’étaient os assez suffisant pour leurs autoriser l’action collective. Par ailleurs, la juge en charge a estimé que le fait pour certaines personnes, telle que madame Bourbonnière, représentante des plaignants, de continuer l’usage de leur compte Yahoo est significatif du fait que les dommages qu’ils prétendent avoir subis ne sont pas grave qu’ils veuillent le faire paraître.

La décision de la juge ne met-elle pas en péril le droit des plaignants ? S’il y a vraiment eu les dommages évoqués par les plaignants, à qui doit-on imputer la faute ? Qui devrait réparer les préjudices dans notre cas d’espèce ? Autant de questions que soulève cette situation. On se demande alors quel serait les moyens de recours de dont pourrait disposer madame Bourbonnière et ses semblables ?

Le vol de données étant un véritable fléau de nos jours, quelle arme utilisée pour y lutter contre efficacement.

Accédez maintenant à un nombre illimité de mot de passe :

Découvrez nos logiciels de piratage